SANTE l PRANARÔM, QUAND LA NATURE EST UNE PHARMACIE POUR L’HOMME

Posted on

Les huiles essentielles, c’est un sujet qui me passionne. Se soigner par les plantes me semblant 100 fois plus attrayant que par les médocs, je m’y intéresse de plus en plus. Assez pour savoir que leur efficacité est redoutable et qu’il faut néanmoins se méfier de leur (sur)utilisation. Mais mon auto-culture made in Google restant assez succincte, je me lance dans l’aventure Pranarôm avec passion et soif d’apprendre !

J’ai en effet le plaisir de devenir ambassadrice de la marque Pranarôm pour l’année à venir. L’occasion pour moi d’en apprendre plus et de me former sur l’expertise phare de la marque, les huiles essentielles, et de découvrir tout son portefeuille de produits, qui s’est bien étendu depuis 30 ans ( je raffole notamment de l’huile de coco). En attendant de devenir une pro de l’aromathérapie ( par une formation plus poussée qui aura lieu dans quelques semaines ), je te propose d’en apprendre un peu plus sur le sujet. Découvrons ensemble le petit monde merveilleux de l’aromathérapie grâce à cette interview de Cécile Adant, Pharmacien,  Directrice département formations et informations scientifiques chez Pranarôm.

L’aventure aromatique de Cécile Adant

Le pouvoir, c’est le savoir. Et ça, notre interlocutrice l’a bien compris. Pharmacienne de formation, elle décide de se former  à l’aromathérapie en 2006, qui n’était, et n’est toujours pas enseigné lors du cursus de pharmacie . A l’époque, elle ne trouvait en effet pas de réponse efficace pour résoudre ses problèmes de santé dans la médecine “ traditionnelle” et se tourne donc vers l’aromathérapie pour se soigner par elle-même. Elle s’inscrit alors à l’école de Pranarôm en Belgique et se passionne rapidement pour la bio chimie aromatique. L’efficacité des huiles essentielles, leurs propriétés égales à celles de certains médicaments ne cessent de l’étonner.  Après 20 ans de métier en officine, elle rejoint ainsi l’aventure Pranarôm et devient la directrice du département des formations. 

découvrir la nature dans toutes ses possibilités

C’est donc Cécile qui se charge dorénavant de la transmission des connaissances scientifiques de la marque aux professionnels de la santé comme aux particuliers, un rôle qui différencie Pranarôm comme une entreprise qui s’attache à former et à transmettre ce savoir autour des huiles essentielles.

Les présentations étant faites, en avant pour l’aventure aromatique !

Pranarôm et les huiles essentielles

Commençons par un petit point de vocabulaire pour partir sur de bonnes bases, l’aromathérapie c’est quoi ? Je suis persuadée que certains verrais plutôt cette approche au rayon thym et coriandre de Jardiland que dans leurs pharmacies. Expliquez-nous !

Pour comprendre l’aromathérapie, revenons en aux origines de cette discipline et au chimiste René-Maurice Gattefossé qui utilisa pour la première fois ce terme, en 1935. Ce chimiste français ( cocorico), qui faisait à l’époque des recherches en parfumerie, se brûla grièvement les mains en 1910 lors de l’explosion de son laboratoire. Il commença par se soigner par les moyens “traditionnels” de la médecine contemporaine et contracta une gangrène gazeuse. En dernier recours, il appliqua alors sur ses plaies infectées de l’huile essentielle de lavande, un peu au “hasard”. Les résultats furent tellement probants, qu’ils confirment son intuition :  l’essence de lavande possédait  effectivement de réelles propriétés antiseptiques et cicatrisantes. Il consacra dès lors une partie de ses recherches sur les propriétés des huiles essentielles, et inventa le mot “aromathérapie” : qui vient du latin « aroma », grec « ἄρωμα – arôma » = arôme et du grec « θεραπεία – therapeia » = soin, cure.

René-Maurice Gattefossé - huiles essentielles - Pranarôm
René-Maurice Gattefossé

L’aromathérapie est donc l’utilisation de substances aromatiques, issues des plantes à des fins thérapeutiques. En gros on se soigne par les plantes !

Si l’aromathérapie peut soigner, comment se fait-il qu’elle soit encore très peu préconisée par nos médecins?

L’aromathérapie est une discipline en plein essor mais elle n’est pas enseignée aux professionnels de santé. Les médecins commencent seulement à se former pour répondre en réalité aux demandes des patients. On assiste en effet de plus en plus à un intérêt du public pour les huiles essentielles, pour un retour au naturel en général et ils sont donc à la recherche d’une médication qui soit plus proche de cela. C’est donc avant tout une demande du patient, à laquelle les médecins doivent de plus en plus répondre.

Effectivement, on entend de plus en plus parler d’huiles essentielles et selon une étude personnelle menée sur mon entourage j’ai la sensation que de plus en plus de personnes utilisent ces produits ( à bon ou mauvais escient parfois). Qu’est-ce qui explique ce succès croissant ?

Nous constatons en effet un engouement croissant, depuis 5,6 ans pour les huiles essentielles. C’est encore une discipline assez jeune au niveau de l’offre puisqu’il y a 30 ans Pranarôm était une entreprise pionnière sur le marché. Depuis, à mesure que la demande s’accroît et que l’intérêt des consommateurs s’intensifie, on voit de nombreux laboratoires se lancer sur le marché.  

Pranarôm_leader huiles essentielles

Ce qui explique cet intérêt croissant du public ? Tout simplement l’efficacité des produits… c’est tellement efficace qu’ils séduisent et leurs propriétés se font de plus en plus connaître. Mais aussi ce retour à la naturalité dont je parlais auparavant, une certaine défiance vis-à-vis de la médication traditionnelle et ce plaisir d’adopter une médication plus naturelle. Pour finir le côté “do it yourself” est aussi un plus et ajoute le plaisir de “faire ses mélanges soi-même”.

L’efficacité, tout simplement, est donc un atout majeur des huiles essentielles. Quels seraient néanmoins les inconvénients d’introduire les huiles essentielles dans son quotidien ? 

Les huiles essentielles peuvent être utilisées en curatif, pendant un instant T et pour traiter un syndrome ponctuel : le rhume par exemple. Elles peuvent aussi être utilisées au quotidien sur des problématiques plus chroniques, comme de l’eczéma. Les intérêts sont multiples comme nous le verrons un peu plus en détail lors de votre formation. Néanmoins l’utilisation des huiles essentielles n’est pas sans conséquence, et les effets secondaires négatifs qui peuvent survenir sont surtout liés à la méconnaissance et au mauvais usage de celles-ci.

Deux points d’attention ; le surdosage ou le mauvais usage avec une dilution insuffisante

  • Le fait de ne pas assez diluer une huile essentielle, ou de ne pas la diluer du tout peut parfois avoir des conséquences négatives : l’huile essentielle de cannelle par exemple, peut brûler la peau si elle n’est pas diluée.
  • Le surdosage peut aussi avoir des incidences, il faut bien veiller à respecter le nombre de gouttes indiqué sur les packagings des produits et ne pas administrer 20 gouttes au lieu de 2 !

Certaines personnes peuvent aussi ne pas supporter l’odeur des huiles essentielles. Mais globalement pour éviter des effets non voulus il faut avant tout connaître et bien respecter les consignes.

Pranarôm_huiles essentielles

Maintenant que nous sommes plutôt au point sur l’aromathérapie; pouvez-vous m’en dire un peu plus sur Pranarôm et comment une petite société  devient en à peine 30 ans une référence mondiale en matière d’aromathérapie ?

Depuis le début des années 1990, date à laquelle Dominique Baudoux, le fondateur de Pranarôm a repris la direction du laboratoire, l’entreprise a en effet bien évoluée et compte plus de 280 collaborateurs vs 3 en 1991. Le succès de l’entreprise est avant tout dû à la volonté de Mr Baudoux d’enseigner, de prendre “ son bâton de pèlerin” pour parler, expliquer et faire comprendre le pouvoir des huiles essentielles. C’est grâce à cette envie de transmettre son savoir que l’entreprise s’est démarquée mais a aussi prêché la bonne parole, cette action : “ je vends > je forme”. 

Le savoir, c’est le pouvoir ! Nous en sommes conscients et n’hésitons pas à former nos collaborateurs pour qu’ils puissent utiliser au mieux les huiles essentielles. C’est la base de notre action. Bien entendu le maintien de nos valeurs de qualité, les propriétés de nos produits explique aussi la confiance et le succès de l’entreprise, mais cette envie de former est moteur.

Si vous deviez nous présenter l’entreprise Pranarôm, les produits, la philosophie…par quoi commenceriez-vous ?

Je commencerais tout d’abord par parler du rôle essentiel que Pranarôm tient comme acteur majeur de le formation, de la transmission et de l’enseignement pour promouvoir et valoriser les huiles essentielles. Comme je vous le disais l’entreprise a toujours favorisé la transmission de ses connaissances scientifiques aux professionnels de la santé comme aux particuliers dans le monde entier et ce depuis le début de l’aventure. Des centaines de formations reconnues pour leur qualité et leur rigueur sont données chaque année. 

C’est ensuite une entreprise qui investit beaucoup dans sa démarche scientifique. La recherche et le développement sont au coeur de la stratégie d’entreprise et  le domaine de l’aromathérapie semble véritablement infini : on découvre de plus en plus de propriétés aux huiles essentielles et l’action des molécules aromatiques est prouvée chaque jour par de nouvelles études ou publications, des applications plus vastes que celles qu’on imaginait, dans des domaines plus variés.  De nombreuses publications voient le jour, favorisant le cercle vertueux de la connaissance au service de la santé.

La résultante… nous somme une marque innovante et passionnée. Nous sommes aussi  précurseur en ayant par exemple proposé des produits spécifiques pour les bébés et les femmes enceinte. 

PRANA veut dire « souffle de vie »  (version indienne du Chi).  et ARÔM qui vient de « aromate » ( on appelle aromate toute plante dont on extrait de l’huile essentielle ). PRANARÔM  signifie donc  “Souffle de vie et de santé globale apporté par les huiles essentielles, quintessences des plantes aromatiques”. C’est une belle philosophie d’entreprise. Diriez-vous que vous ressentez vraiment un objectif “santé” au quotidien.

Les produits de la marque Pranarôm

Pour être leader de son marché, je suppose que vous proposez les meilleurs produits. Qu’est ce qui différencie une “bonne” huile essentielle d’un produit moins qualitatif? 

Une bonne huile essentielle se différencie par son authenticité, le fait qu’elle soit 100% pure, naturelle et intégrale. Qu’il n’y ait pas d’ajouts de colorants, de parfums ou autre. Une bonne huile essentielle c’est aussi lorsque le process de distillation s’est fait jusqu’à l’épuisement total, pour recueillir au maximum ce que la plante à synthétisé dans son système végétatif.

C’est important aussi de comprendre que pour une même plante il peut y avoir des propriétés totalement différentes selon différents facteurs : la nature et la composition du sol, le pays, l’ensoleillement, l’altitude…tous ces éléments qui peuvent influer sur la biosynthèse végétale. et donc les composants de la plante. On utilise donc le terme de chémotype pour caractériser la carte d’identité de l’huile essentielle et le fait que pour une même espèce de plante on peut avoir des molécules différentes et donc des propriétés différentes.

Pranarôm_huile essentielle eucalyptus

exemple : 

 Le Romarin à verbénone  (Rosmarinus officinalis verbenoniferum)  

Famille chimique : cétones monoterpéniques

Principal chémotype : verbénone

Indication thérapeutique : en digestif

Le Romarin à camphre (Rosmarinus officinalis camphoriferum)

Famille chimique : cétones monoterpéniques

Principal chémotype : bornéon (ou camphre)

Indication thérapeutique : en neuromusculaire

Le Romarin 1.8 cinéole (Rosmarinus officinalis cineoliferum )

Famille chimique : oxydes

Principal chémotype : 1.8 cinéole

Indication thérapeutique : en pulmonaire

Pour rebondir là dessus, pour pouvoir tracer une huile essentielle et savoir si elle est bonne ou non il faut donc connaître cette carte d’identité. S’il est par exemple précisé simplement “ huile essentielle de lavande” ce n’est pas suffisant. D’où vient-elle? Est-ce de la lavande vraie, du lavandin, de la lavande aspic… ? Il est aussi nécessaire que la dénomination latine soit notifiée, c’est en effet la seule reconnaissance valable.

Je ne me passe plus de l’huile de coco…et je me badigeonne d’huile d’argan. Force est de constater que depuis 1991 l’offre a bien évoluée et que vous proposez dorénavant beaucoup plus que des huiles essentielles . De quelle manière la marque s’est-elle diversifiée?

Le business majoritaire reste bien entendu centré autour des huiles essentielles, mais nous avons effectivement élargi notre offre. Nous vendons aussi des huiles végétales, qui sont elles aussi des substances fondamentales pour un bon équilibre et pour la santé, tout comme les huiles essentielles. Nos huiles essentielles et huiles végétales représentent donc notre offre de produits unitaires issus de la plante.

Nous avons par la suite étendu encore plus notre offre en proposant des produits composés des produits unitaires.

Huile de Coco - Pranarôm

Où peut-on trouver vos produits ? Dans toutes les pharmacies et en magasins spécialisés ?

Tout à fait. En pharmacie et parapharmacie et dans les magasins bio. A date nous en vendons  pas sur notre site internet.

Chiffres clés Pranarôm

C’est en 1991 que Pranarôm naît. L’entreprise, alors composée de 3 personnes, vend des huiles essentielles chémotypées 100 % pures et naturelles, d’une qualité jamais égalée auparavant. Au fil des années, la petite entreprise familiale grandit et distribue ses produits auprès de centaines de points de vente.

En 2016, elle s’élargit au domaine plus général de la phytothérapie en fondant le groupe Inula. L’occasion de plébisciter d’autres thérapies naturelles, comme la gemmothérapie avec HerbalGem et les élixirs floraux de Biofloral, et de favoriser le développement des connaissances et des exigences thérapeutiques en la matière. 

Aujourd’hui, sous la direction de Dominique BAUDOUX et Sergio CALANDRI, Pranarôm est le leader mondial de l’aromathérapie scientifique et médicale. Ses produits de santé et de bien-être à base d’huiles essentielles sont vendus dans près de 13 000 pharmacies et magasins spécialisés.

Pranarôm c’est :
o + de 250 huiles essentielles chémotypées
o + de 100 huiles essentielles biologiques
o Une vingtaine d’huiles végétales et une large gamme de produits finis à base d’huiles essentielles.

Rendez-vous dans quelques semaines pour en savoir plus !

A propos de l'auteur :

Chaudière sportive, à l’ascenseur émotionnel qui plafonne à chaque nouveau challenge ! J’espère te donner la patate si tu n’as pas envie de bouger, ou te faire au moins rire dans ton canapé !

a écrit 235 articles sur le Blog.

3 Comments

  1. Mounikats says:

    J’ai hâte d’en savoir plus ! C un sujet aussi vaste que passionnant avec lequel il vaut mieux ne pas jouer aux apprentis sorciers. Je suis également convaincue du « pouvoir » des plantes à l’origine de bien des médicaments à l’origine. Où le citoyen lambda peut-il se former ?

  2. Morgane says:

    Super article Camille ! Vraiment très intéressant.
    J’ai hâte d’en savoir d’avantage en te suivant dans l’aventure. J’utilise régulièrement les HE, mais j’avoue qu’à un certain stade on trouve autant d’informations que de désinformation sur le net.. ce qui résulte a ne pas savoir quoi faire.

    Bonne formation 🙂

  3. Ninou_cb says:

    Super article Cam qui remet aussi un peu les points sur les i et le fait que les He c’est merveilleux pour se soigner et prendre soin de soi… Mais aussi pour se dévaster si on fait n’importe quoi. Super si tu vas être formée c’est top ! Bravo pour ton article

Leave a comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.