SANTE | MA FORMATION AUX HUILES ESSENTIELLES AVEC PRANARÔM – Les jardins d’Espaladous.

Posted on

19h15. Je sors d’un massage plus apaisant qu’un shot de Camomille. Dans 15 minutes je retrouverais le reste du groupe autour de notre dernier dîner. Je commence ainsi les quelques lignes de cet article que je n’aurais bien entendu pas le temps de finir avant de revenir à mon quotidien frénétique. Mais il me semblait important d’attaquer ces premières réflexions avant de rentrer, depuis cette magnifique terrasse, en contemplant le déluge tomber sur l’écrin de nature d’Espaladous.

Tu remarqueras que pour l’instant que je ne t’ai toujours pas parlé d’huiles essentielles, et c’est voulu. Lorsque l’on pense formation, on pense bachotage et Powerpoint. Pour moi ce séjour à Espaladous a été certes marqué par des heures passionnantes à écouter Cécile Adant nous parler d’huiles essentielles mais il aura été aussi très représentatif de l’état d’esprit qui transpire du lieu…un  retour à l’essentiel et au “bien être” si relaxant pour une pile comme moi.

C’est la réflexion que je me fais donc à cet instant, encore détendue de mon massage aux huiles essentielles : ce séjour allait bien au delà d’une formation, c’était un retour à la nature, une expérience de vie totalement différente.

Allez hop viens avec moi, je vais t’en dire un peu plus !

Les huiles essentielles et moi

Commençons par le commencement : pourquoi cette volonté de me former aux huiles essentielles ?

Cela fait dorénavant quelques années que je me tourne progressivement vers les huiles essentielles. Cette démarche n’a pas été impulsée par un changement radical, soudain, une volonté de bouder la médication « conventionnelle » ou toutes autres revendications particulières. Mes premiers tests ont été assez timides, voire un peu méfiants.

Je me souviens de la première fois que ma pharmacienne m’a conseillé des capsules d’huiles essentielles pour soigner mon rhume. Mon nez dégoulinait, mes yeux pleuraient, cela faisait quelques jours que j’étais au bout du rouleau et elle me proposait des bonbons saveur origan ! Je ne voulais pas assaisonner ma pizza, j’attendais un traitement de cheval pour venir à bout de ce foutu rhume…J’ai tout de même essayé, devant son air convaincu et convaincant. Et la suite tu la devines…je me suis finalement rétablie beaucoup plus vite que prévu.

Mais les convictions et les vieilles habitudes ont la dent dure… et même si j’ai intégré petit à petit quelques réflexes huiles essentielles pour venir à bout de problèmes divers et variés, je n’ai absolument pas adopté au quotidien une médication naturelle… loin de là.

Pourquoi ? Le manque d’information et le manque de temps avant tout. Il est plus facile de garder ses bonnes vieilles habitudes, d’ouvrir la boîte à pharmacie et de se prendre un Doliprane au premier mal de crâne et de se badigeonner de Nurofen dès l’apparition de petites inflammations plutôt que de faire l’effort de chercher et de se renseigner. Bon j’ai tout de même intégré de plus en plus d’huiles essentielles pour soigner mes bobos sportifs mais il y avait encore beaucoup de boulot.

Le déclic : Et si je me soignais vraiment avec les huiles essentielles ?

Depuis quelques années je me tourne vers une consommation plus responsable, plus durable…plus naturelle aussi. Ces convictions je t’en parle ici, et là. C’est quelque chose que je perçois de plus en plus comme un mode de vie, une philosophie. On commence par mieux manger, regarder la composition de sa crème de jour, s’inquiéter de la provenance des choses qui nous entourent. Et puis petit à petit on s’intéresse à TOUT ce qui compose notre consommation au quotidien. Jusqu’au jour où je me suis trouvée face à un dilemme assez important : à quoi bon bouffer du tofu bio et me démaquiller responsable si j’avalais des antibios et me tartouillais de produits chimiques à la moindre blessure ? Arf. Effectivement.

J’ai reçu le coup de grâce lorsque mon nouveau médecin traitant s’est inquiété du traitement que je prenais depuis quelques années pour traiter un problème récurrent. Un traitement « lourd », avec des effets secondaires et qu’il fallait prendre avec parcimonie sur de petites périodes. Ah ?! C’est ballot, je le prenais non-stop depuis 4 ans, sous ordonnance d’un autre spécialiste.

Moi qui déteste prendre des antibios et débarque chez le médecin à l’article de la mort j’ai réalisé que je “polluais” d’une certaine manière mon corps depuis des années…alors qu’il semblait exister des alternatives beaucoup plus naturelles et douces pour éviter que mes problèmes de santé resurgissent. J’étais ravie.

Se soigner avec les huiles essentielles…oui…mais comment ?

Mais j’ai vite compris qu’il ne fallait pas non plus utiliser les huiles essentielles à tort et à travers. Notamment lorsque j’ai fait l’erreur de me badigeonner d’eucalyptus citronné pour finir sous la douche quelques minutes plus tard à me savonner frénétiquement. L’erreur que beaucoup font, y compris moi, étant de sous-estimer les effets que les huiles essentielles ont sur notre organisme. « Oh ça va, 2 gouttes ce n’est rien…c’est de l’eucalyptus qu’est-ce que ça peut me faire en vrai…et puis j’ai vraiment mal là… » 12 gouttes plus tard et un passage éclair sous la douche je peux vous dire qu’on revoit rapidement son jugement !

Bref il était temps que je me forme aux huiles essentielles, pour les utiliser au mieux dans mon quotidien, pour ma santé, mon bien-être surtout avec ma pratique sportive. Mais aussi pour t’en parler en connaissance de cause. C’est à ce stade là de ma réflexion, que Pranarôm m’a contacté pour devenir ambassadrice de la marque et me proposer justement une formation pour que je puisse au mieux utiliser les huiles essentielles. Timing parfait.

Les jardins d’Espaladous, un cadre idyllique

En arrivant aux jardins d’Espaladous, je ne savais absolument pas à quoi m’attendre. Invitée par la marque Pranarôm, je m’étais totalement laissée porter par l’organisation infaillible de Mathilde ( de l’agence RP Carrés). Avec des semaines de boulot très chargées je n’avais pas du tout eu le temps de regarder le site des jardins d’Espaladous pour voir ce qui m’attendait : la surprise était donc totale.

Te décrire les jardins d’Espaladous comme un petit havre de paix dans un écrin de verdure est certes très bateau mais tellement vrai. Il y a des lieux où tu te sens incroyablement bien et détendue dès que tu y poses le premier orteil. Où tout ton petit être tendu se relaxe au premier coup d’oeil. Celui-ci en fait partie. Tous les ingrédients y sont réunis pour faire de ce séjour un moment de pause et de coupure un peu hors du temps…de “pause” façon de parler bien sûr puisque notre cerveau démarrait quand même dès 9h du mat tous les jours pour engorger plein d’informations sur les huiles essentielles !

L’environnement idéal donc pour aborder ce sujet. Quoi de mieux qu’une belle bâtisse entretenue avec goût, une cuisine préparée avec amour ( et avec les produits du jardin ! ) et une hospitalité chaleureuse pour échanger sur les huiles essentielles ? Cela fait aussi partie de l’expérience et nous a permis j’en suis sûre d’entrer pleinement dans cette philosophie de vie dont les huiles essentielles font partie : revenir à l’essentiel.

Les Jardins d’Espaladous, site entièrement écologique au cœur de la nature

Maintenant que tu as bien compris que l’endroit est idyllique et que je t’ai vendu du rêve par tonneau, allons un peu plus loin dans le détail. Espaladous c’est avant tout une vallée totalement préservée, qui semble bien loin de toute forme d’urbanisation, où se trouve aussi le laboratoire Biofloral. A quelques kilomètres de Puy en Velay, au cœur des montagnes d’Auvergne, le domaine de 30 hectares abrite les jardins d’Espaladous.

L’ancienne ferme rénovée regorge de jolies surprises visant toutes à vivre en harmonie avec l’environnement et à privilégier un mode de consommation naturel. Le miel dont nous nous régalions toute la journée ? Issus des ruchers situés à l’entrée du domaine. Les légumes savoureux . Le potager bien sûr ! Sans parler des bâtiments éco-construits avec des matériaux nobles, pierre, verre, laine de mouton, chanvre… et de la station de phyto-épuration qui en font un site écologique.

Les jardins d’Espaladous proposent différents types de prestations:

Des séjours autour du bien-être, pour un ressourcement total ! Avec un programme qui devrait terrasser les plus stressés du bulbe : massages avec les produits des 3 laboratoires (Pranarôm, Herbalgem et Bioforal), réflexologie : rétro-olfaction aux huiles essentielles – bols tibétains  pour les énergies ; sauna panoramique pour une détox en profondeur, randonnée accompagnée ou en liberté…etc à retrouver par ici !

Des programmes de formation autour de l’aromathérapie, de la gemmothérapie, des fleurs de Bach ou des soins naturels pour animaux. Ces formations se faisant aussi au sein du site, ceux qui y participent bénéficient donc du logement sur place ainsi que des repas matin, midi et soir ( et sur les pauses du matin et de l’aprem).

Les jardins d’Espaladous from Les jardins d’Espaladous on Vimeo.

La formation aux huiles essentielles

Venons-en à la formation tout de même ! Pourquoi cette partie arrive-t-elle à la fin alors que c’est tout de même le cœur du sujet ? Justement… on y vient ! Déjà parce que le but de cet article n’était pas de te recracher mes notes de cours mais plutôt de te donner une idée de l’expérience au global. Je suis en effet convaincue que pour s’imprégner de ce sujet il n’y a pas mieux que se plonger dans ce type de formation sur plusieurs jours, encadrée par des passionnés, au cœur d’un lieu comme celui-ci. Certes tout le monde n’a pas l’opportunité, la chance ou le budget de pouvoir en profiter. Se former devant son pc, à la pause café ou lors d’une formation sur les huiles essentielles à deux pâtés de maisons de chez soi c’est déjà pas mal. Mais pour véritablement s’imprégner de cette philosophie, rien de mieux qu’un séjour au cœur de la nature.

La formation s’adresse à un public très large,allant du pharmacien au thérapeute qui auront un rôle de conseil auprès des utilisateurs en passant par les personnes incultes comme moi qui souhaitent avant tout se former aux huiles essentielles pour leurs propres utilisations. Mes cours de bio et de physiques étant loin loin loin de moi ( mon cerveau a préféré retenir tous les noms des Pokémon à la place ) j’avais vraiment peur de ne rien comprendre. Je me voyais déjà, cancre de la classe, à faire sauter mes méninges à force d’être larguée. Pas de panique, le discours est vraiment accessible. 

L’objectif de cette formation assez dense est de nous transmettre toutes les connaissances nécessaires pour une meilleure utilisation de ces précieuses aromatiques que sont les huiles essentielles. Les thèmes abordés sont assez vastes. Ils permettent de retracer l’histoire de l’aromathérapie, dont je t’ai parlé ici notamment. De comprendre le mode d’obtention des huiles essentielles et essences pour comprendre notamment comment discerner une bonne huile essentielle d’une “mauvaise” ( je l’évoquais lors de l’interview de Cécile). On rentre ensuite un peu plus dans le dur en s’attaquant aux familles biochimiques et aux molécules aromatiques afin de comprendre les propriétés thérapeutiques, toxicités et précautions d’emploi propres à chaque molécule.

La formation cible ensuite les 12 huiles essentielles principales à avoir sous la main pour chaque situation et leurs qualités, posologies et voie d’administration. Elle finit enfin par détailler avec beaucoup de précision et des synergies très développées (utilisation de plusieurs huiles essentielles) les applications spécifiques aux différents systèmes du corps. 

-utilisation des huiles essentielles et des synergies sur les infections :ORL, voies respiratoires, digestives et urinaires.
-utilisation des huiles essentielles et des synergies sur le système articulaire musculaire- tendineux
-utilisation des huiles essentielles et des synergies sur le système nerveux
-utilisation des HE et des synergies sur le système circulatoire
-utilisations des huiles essentielles et des synergies sur le système digestif
-utilisations des huiles essentielles et des synergies sur le système cutané

Grosso modo, si demain tu as mal au bide, un vilain bouton, un gros mal de crâne, envie de te débarrasser de ta cellulite ou d’un vilain bouton j’ai dorénavant le Graal des  huiles essentielles à portée de main pour répondre à ta question ( par contre je ne peux rien faire pour la connerie, on a toujours pas trouvé l’huile essentielle miracle !). J’ai hâte de tester dans les prochaines semaines et mois les différentes synergies que j’ai pu apprendre mais aussi de vous en dire plus pour vous faire découvrir le monde merveilleux des huiles essentielles !

En attendant je remercie encore une fois la marque Pranarôm pour m’avoir offert cette opportunité de folie qui me servira j’en suis sûre pour la suite. Cécile pour ces 3 jours passionnants de formation et sa capacité à retranscrire la magie de la nature ! L’agence RP Carrées et plus précisément Mathilde pour ces quelques jours hors du temps très bien organisés. Alexandra, la community manager de Pranarôm pour les fous rires à répétition. L’équipe des jardins d’Espaladous pour leur incroyable gentillesse, leur simplicité et leur sens inné de la bienveillance. Et notre équipe de folie, Héloïse, Romane et Camille avec qui j’ai partagé de supers moments.

A propos de l'auteur :

Chaudière sportive, à l’ascenseur émotionnel qui plafonne à chaque nouveau challenge ! J’espère te donner la patate si tu n’as pas envie de bouger, ou te faire au moins rire dans ton canapé !

a écrit 244 articles sur le Blog.

2 Comments

  1. SANTE | Booster ses défenses immunitaires avec les huiles essentielles – says:

    […] pour cela, rien de mieux que l’utilisation des huiles essentielles au quotidien. Passons donc en revue notre plan de bataille, selon tes objectifs… première […]

  2. Des cadeaux écolo pour un Noël éco-responsable ? FACILE ! says:

    […] un produit de beauté de qualité, si possible bio ( on en reparlera ). Pourquoi ne pas offrir des huiles essentielles, ça c’est carrément utile ! Ou de jolies plantes décoratives […]

Leave a comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.