Aller au contenu

Les 20km de Paris 2017. Une course que je n’avais absolument jamais faite. Étonnant je sais puisqu’elle rassemble plus de 20 000 participants et que j’ai une forte tendance à collectionner les dossards. Mais il faut bien une première fois à tout et j’étais donc très curieuse de me lancer sur cette course que je ne connaissais absolument pas, et sur cette distance que je n’avais jamais effectuée en course officielle. Oulalala double surprise. Bon même si, soyons honnêtes, 20km ne s’éloigne pas trop de la distance semi et je ne nageais donc pas dans l’inconnu total.

Nouvelle course. Nouvelle distance. Et nouveau statut puisque j’expérimentais hier le statut de « lièvre ».

Terme barbare qui, pour les néophytes, signifie simplement que je n’allais pas courir pour mon chrono mais courir pour soutenir ma copine Lilly ! Une grosse responsabilité quand même, puisque je n’étais déjà pas sûre de tenir 20km sur du bitume, ma prépa marathon étant fort fort loin et ma vitesse avec, et devais aussi garder assez de jus pour motiver ma cops. Imagine que ton lièvre explose avant toi et que tu sois obligé de te le coltiner … j’aurais eu l’air maligne.

J’avais donc un peu la pression ce dimanche matin. Pas la pression du chrono mais la pression du dépucelage intensif : nouvelle course, en tant que pacer, premier 20km sur route depuis une éternité … ça faisait beaucoup de surprises et d’inconnues en une matinée ! J’avais bien envie de rester sous ma couette et de ne plus en parler. C’est bon, je suis un être humain, je prétexte une bonne grosse intoxication alimentaire ou un défaut de réveil et le tour est joué. Ni vu, ni connu, petite grass mat, bon gros thé chaud, couette, Sex and the City et on en parle plus. Et puis j’ai visualisé la bouille de Minnie pas contente et je me suis sortie les doigts de là où tu penses.

Je n’ai JAMAIS lâché une course.

Peu importe la météo ou les prétextes. Alors je n’allais pas en plus faire ça à ma lapine.

Tenue de lièvre de seconde zone enfilée, et c’était donc partie pour le 20km de Paris 2017…

Avant le départ du 20km de Paris 2017 : un lièvre râleur et totalement bancal

…mes cernes me chatouillent, il fait froid, la flemme
…j’ai dit que je sortirais du lit pas que je le ferais avec grâce et abnégation

…allez viens Lilly, regarde ce crachin, j’habite à côté ça te dit pas d’aller chez moi et on se mate un film
…on n’est pas obligé de s’infliger ça tu sais, les gens normaux dorment encore
…Coucou Julien, Charly, la compagnie créole ! Oui oui je fais la gueule. C’est dimanche matin et même pas l’heure d’aller au boulot. il y a prescription

20km de Paris 2017
…hey coucou Clémence ! la vache tu es venue de Lyon pour le 20km ? Non moi de l’angle de la rue là-bas c’est déjà suffisant
…coucou Foutrak ! Ouais allez salut à toute à l’heure !
…ma clem !!! trop fraîche, putain tu fais comment ?
…faut vraiment que je change de potes, ils ont tous un grain, ils sont tous là
…mais retournez vous coucher les gens. Merde. C’est dimanche matin

Bon tu l’auras compris mes premières minutes de lièvre auront été assez catastrophiques. J’étais non seulement la meuf la moins motivée pour courir ce satané 20km de Paris. Je lorgnais en plus sur la météo pour invoquer les dieux de la pluie de nous épargner. Mais en plus je testais joyeusement les limites de la motivation de notre Lauréline qui aurait été bien mieux à mater Sex and the City chez moi il faut bien le dire. Lièvre 0 pointé !

20km de Paris 2017

Premiers kms : un lièvre pas très utile, mais on l’aime bien quand même

…Tiens on dirait vraiment le départ de la Parisienne
…sauf que les gens courent
…et merde il faut courir

…bon bin maintenant que je suis là, allons-y, courons.
…allez petite lapine au taquet
…non non ne me remercie pas encore, attends qu’on arrive !
…allllez 1km plus que 19 !
…arrête de faire ça à chaque fois c’est relou
…et merde elle vient de se péter la gueule, ma lapine

…je suis le pire lièvre du monde si elle se pète la gueule au bout de 2km
…en même temps il est toujours temps d’aller se mater un film
…chuuut
…allez c’est reparti

…j’en peux plus il faut que je me mouche
…à la guerre comme à la guerre

…yeurk faut vraiment que j’apprenne à me moucher moi
…mais casse-toi morve de merde !!!

Jusqu’au 10ème : un lièvre gendarme, c’est pour ton bien

…qu’est-ce que je me fais chiez à courir sur le plat sérieux

…il n’y pas une petite montagne là dans le coin ?
…c’est le bois de boubou pas les Alpes
…ça va Lilly ? tu tiens le coup
…oula mollo ne te crame pas. Il reste 15 bornes
…mollo mollo

…c’est top tu assures
…regarde le mec là-bas, trop canon
…zut pas de déconcentration j’arrête
…hey coucou Nao ça va ! la famille, les amis
…c’est cool de courir sans être dans le rouge ! le kiffe
…parle pas trop vite

…oula Lilly 5 :30 on ralentit
…ne te crame pas j’ai dit !
…c’est pour ton bien

Après le 12ème : un lièvre ça donne de la voix, des conseils et du peps !

…et merde elle est grillée
…on avait un bon rythme allez on maintient
…regarde la Tour Eiffel c’est sympa

…en diagonale il y a le brunch
…allllez là je crois en toi tu vas y arriver
…si tu arrives à râler c’est que t’as encore du souffle
…putain tu as fini un marathon, ne me dis pas que tu vas pas le finir

…allez respire, ne panique pas

…il reste 5km putain lâche pas maintenant
…allez respire respire ! C’est rien 5km rien rien rien
(les gens me regardent, vous êtes jaloux avouez)
…putain je n’aime pas les souterrains
…relâche bien
…allez accroche toi à moi
…façon de parler hein, on se calme

…allez go c’est la dernière dernière ligne droite dans 10 minutes on en parle plus
…ok plutôt 15minutes
…allllllez allez allllez

…on accélère !!!
…ok on n’accélère pas je reste avec toi
…finiiiiiii

Tu l’auras compris. Les 20km de Paris 2017 auront été une véritable révélation. Je suis le lièvre le plus relou de toute la communauté lapine, de l’espèce des lièvres coriaces qui ne te laissent pas sur le trottoir et te mènent jusqu’à l’arrivée ! Un bon lièvre de garenne quoi.

20km de Paris 2017

Et non contente d’avoir donné de la voix et d’être passé pour une hystéro je suis surtout très fière de ma bichette. Et fière de l’avoir fini aussi … on oublie un peu trop que 20km c’est tout de même 20 putain de kilomètres ! Et pour moi c’était vraiment pas gagné …

Et ce 20km de Paris 2017 en bref?

Un peu blasée des courses parisiennes j’ai tout de même adoré ce 20km de Paris 2017 ! Le parcours était totalement différent des courses que j’ai peu courir ces derniers temps. Les ingrédients sont les mêmes bien entendu, avec un passage sur les quais et le bois de boubou mais le sens du parcours n’est pas le même, on arrive sur les quais par Boulogne avec une superbe vue et même avec les souterrains en veux tu en voilà le parcours est tout de même assez agréable et roulant !

20km de Paris 2017

  • Les ravitaillements étaient assez quali, mention spéciale pour le chocolat bio à l’arrivée ! Un bonheur
  • L’organisation parfaite au niveau de la gestion des flux, que ce soit village, consignes, et départ de SAS.
  • Et bon le T-shirt…on m’avait prévenu qu’il serait fondamentalement moche ! Je l’ai trouvé bien coupé et disons…original ^^
  • Seul petit bémol sur les animations, sympathiques mais assez peu présentes ! peu mieux faire donc !

Une première fois…mais certainement pas la dernière !

20km de Paris 2017

15 commentaires sur “Les 20km de Paris 2017 en mode lièvre”

    1. Comme d’hab, j’adore la tournure un peu sarcastique de l’article (je me marre) !
      Mais n’empêche, ça doit pas être évident d’être le lièvre pour qqn, et une belle expérience, bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

S'inscrire à ma newsletter

Toute l’actualité par ici