REEBOK RAGNAR RELAY | 10 coureurs, 256kms de relais, et des Kinder !

Posted on

Vendredi 24 Août. Je décolle pour Hambourg. Un weekend touristique ? Une envie soudaine de Wurst ? Non… Un aller retour express en terre allemande pour aller torcher un petit relai de 250 bornes et revenir illico presto.  La Reebok Ragnar Relay de Wattenmeer m’attend, l’équipe  des Baguettes Lovers aussi…après un été passé sous le signe d’une reprise difficile il est temps de se remettre au boulot et d’aller trottiner !

Encore une fois, tu te demandes bien comment je me suis retrouvé au beau milieu de ce weekend bien reposant…

La genèse d’un week-end de Ragnarians…

Quand Reebok m’a invité à participer à la Ragnar Relay, j’étais…sur le Chemin de Compostelle. Très très loin de tout ça. Courir près de 250 kilomètres en l’espace de 24h? Je fais rapidement le calcul. C’est ce que je fais en une semaine non? Certes je marche mais quand même. Ah oui en équipe. Ok dis comme ça. Oui enfin quand même. 250 kilomètres. Je capte rapidement le principe. Un van, 10 personnes, nuit et jour… Le concept est marrant, l’équipe fun, je fais ma Dewoods et je dis oui bien entendu sans trop réfléchir.

Le lendemain je repars marcher, je sais qu’il y aura une vie après le camino mais franchement là tout de suite j’ai d’autres kilomètres à fouetter. 30 d’ailleurs ce jours-ci. J’ai du mal à imaginer  qu’on puisse en faire 10 fois plus en l’espace de 24h, mais puisque c’est Reebok qui le dit. J’oublie rapidement cette histoire de Ragnar Relay, il faut l’avouer sur le camino je vis le moment présent et tout cela me paraît bien loin. Les jours passent, arrive le jour du retour…

RRRRRRagnar, oui mais encore?

Première rencontre avec les 9 autres coureurs, une semaine après mon retour sur le sol français. Trouver un nom d’équipe, un thème, faire le point logistique… la Ragnar Relay n’est pas une course que tu prépares à l’arrache la veille en te demandant où tu as bien pu foutre ta gourde qui puait le plastique. Non. ça se prépare. Le nom est trouvé, c’est le plus important. Nous serons les …

BAGUETTES LOVERS

Pour info nous avons évité tout le champ lexical des dinosaures. Mais aussi l’antiquité. Les gaulois. Bref. Malgré mes tentatives de réduire le gluten après une indigestion totale due à une saturation de pain sur le chemin, je valide à 100% notre nom magnifiquement franchouillard.

Mais attends….oui je rembobine. Je ne t’ai toujours pas vraiment expliqué en quoi consistait cette fameuse course. Tu m’excuseras, après un week-end peu reposant et des neurones lapidaires, ne compte pas sur moi pour un CR de tout repos.

Reebok Ragnar Relay Wattenmeer - ragnarians
Reebok Ragnar Relay Wattenmeer 

La Reebok Ragnar Relay à Wattenmeer 

Ragnar n’est pas une course sous le thème du viking comme pourrai le laisser supposer son homonyme. Ni un énième modèle de commode en bois Ikea. Le principe de cette course en relais est assez simple : courir plus de 250 kilomètres par équipe de 10 coureurs ( certains le font en équipe de 5… les grands malades), véhiculés par 2 vans.  Il existe aussi une version Ragnar Trail Relay sous la forme de boucle de trail et d’équipe de 8 personnes… à noter pour un prochain défi peut être!

Ragnar Relay pour résumer c’est donc 2 jours, 1 nuit. Une cure de jouvence avec peu de repos, quelques kilomètres, environ 20 à 30 par coureurs ( dans le cas d’une équipe de 10 personnes) et des souvenirs assez mémorables. Chaque participant coure normalement 3 fois, entre 5 à 16 kilomètres globalement par relais : une fois le premier jour, une deuxième durant la nuit et une troisième le lendemain avec la trace de l’oreiller. Pendant ce temps là les autres membres de son van le rejoigne sur le relai suivant, et ainsi de suite.

Il est nécessaire d’avoir plusieurs personnes détentrices du… permis et capable de conduire à 2 heures du matin sans somnoler ! Je préfère préciser pour tous mes lecteurs parisiens non détenteurs du petit bout de papier rose ou conducteurs du dimanche. Personnellement étant un danger publique je conduis déjà difficilement un vélib…alors j’ai pu m’étaler sur la banquette arrière en toute sérénité !

Courir plus de 250kms prends environ 24 heures pour la majorité des équipe, c’est un peu comme un mariage au final : tu commences le samedi midi, tes pieds en ont ras le bol avant même de finir le vin d’honneur, tu somnoles quelques heures dans la nuit du samedi au dimanche et remets le couvert le dimanche matin pour un brunch improvisé. Bouffe, sport et sommeil dégradé, le programme idéal pour un week-end réussi.

La Ragnar Relay est une course qui existe surtout aux States, la culture van étant assez développée le concept a explosé en peu de temps. Les organisateurs essaient petit à petit de créer des Ragnar en Europe et cette année avait donc lieu la première édition de la Reebok Ragnar Wattenmeer entre Hambourg et Sankt Peter Ording. Il semblerait que Tanner Bell, l’un des fondateurs, souhaite d’ailleurs implanter aussi le concept en France… auquel cas les Baguettes Lovers se devront d’être présents!

Reebok Ragnar 25-26 August, 2018

Comment s’organiser pour la Ragnar ?

C’est là où l’on atteint des sommets de coolitude. Grosso modo tu ne te pointes pas à la Ragnar comme au trail des marcassins du coin. Non.

…Dans la vraie vie il faut …. réserver un van, un camion, une clio pour les suicidaires compactes. Bref un engin capable de t’enmener du point A au point B, qui te servira de vestiaire, garde manger, accuaillira tes tentatives de sieste et finira le week-end parsemé de miettes et de boue. Un véhicule motorisé donc. Premier point et donc le plus important.

…Deuxième point. Il faut se répartir les relais. Qui commence quand, où. Qui fait quoi, combien de kilomètres. Micheline fait 8 bornes à 3h du mat, passe le flambeau à Jean Mich qui s’impatiente dans le van… Bref tout ça se prévoit à l’avance. C’est pas à 23h30 que tu arrives après un sprint chaloupé en disant « bon à qui le tour maintenant? ». Logistiquement c’est donc une orga à prévoir en amont.

…Et puis lorsque tu as ta caisse et que tu connais tes heures de pointe. Viens le moment de prévoir ton Racepack. Et là, autant prévoir le matos de jour, de nuit et anticiper tous les changements d’intempéries.

BREF. Tu n’arrives pas comme une fleur sur la Ragnar…

…sauf nous.

Oui il faut bien le dire. Comme des touristes, avec nos tongs et nos bouches en coeur. Le reste était géré par Reebok.

 

Les Baguettes Lovers ?

Les Baguettes Lovers sur la Ragnar Relay  !

Maintenant que tu as compris ce qu’était la Ragnar Relay. Ou que cela reste un concept encore un peu nébuleux mais que tu as au moins pigé les grandes lignes : courir beaucoup, en relai et aller de Hambourg à Sankt Peter Ording… place à l’aventure! 

Pimp my van

Passage obligé et bien marrant…décorer le van de chaque équipe ! Nous avons tout donné pour cette première phase… sans savoir que la pluie allait dès le lendemain complètement nettoyer le van ! Quel dommage..

 

Relai numéro 1 – 12km

Surexcitée mais peu rassurée pour mon premier relais… j’ai été plus que ravie de faire un joli chrono et surtout de tout donner ! Malgré le crachin, un parcours assez monotone et une course solitaire sur 12 kms ( aucun autre coureur et aucun supporter) l’envie d’y aller à fond l’a emporté !

| RAGNAR RELAY @reebokfr | 🇦🇨 First Ragnar Relay… SO PROUD ! I didnt run so much and so fast since long long time… but I wanted to do my best for my team BAGUETTE LOVERS 🥖 🇫🇷 Premier relai PULVÉRISÉ ! C’est pas pour me lancer des fleurs 💐… mais quand même je vais me faire un petit coup d’auto satisfaction 😉 Après ce mois de reprise difficile je partais stressée  » désolée les #BAGUETTELOVERS je risque d’être à la ramasse et de m’arrêter ». ▪▪Et finalement. Je démarre surexcitée 💥 Pars comme une balle. Un coup d’oeil à ma montre… 5’10 je le tiendrais jamais plus de quelques mètres. Je me répète ça kms après kms. « 5’10 je le tiendrais pas 1km de plus ». Et finalement… je m’accroche pour la team ! Prends la flotte, sors la grand voile et continue à trotter sous le vent 🌬 avec mes #FeeltheFloatride 👊 ▪▪Conclusion. C’est plus facile pour moi de me défoncer pour les autres que pour moi… vive le #teamspirit 🤩! C’était donc mon plus long relai…next one vers 21h avec 7km au programme ! Je fais des provisions de Kinder Surprise en attendant 🐿 METS UNE BAGUETTE POUR SOUTENIR LA FRENCHTEAM BAGUETTE LOVERS 🥖 ▪ ▪ #reebok #runlikeagirl #instarunners #runnersworld #instarunfrance

Une publication partagée par Cam_dewoods (@cam_dewoods) le

 

 

Relai numéro 2 – 7 km de nuit

Entre le relai numéro 1 et le 2ème… les muscles ont bien refroidis. Ajoute à ça l’orgie de gâteaux et de chocolat, un petit sandwich saumon peu digeste et une pluie toujours battante. Ma motivation pour enfiler mes baskets chute légèrement mais… quand faut y aller, faut y aller !

Je fulmine. J’ai une Black Diamonds à la maison qui éclairerait un village de pêcheurs et je me retrouve à tâtonner du lacet dans le noir en espérant ne pas me péter une jambe. J’arrête de râler, c’est typiquement français il faut que je me sèvre. Je vois le bon côté des choses. Travailler mes appuis, rajouter du piquant à l’aventure… bam… putain… travailler mes réflexes. Admirer la vue. Très drôle.

Relai numéro 3 – 5km entre footing papotte et shooting vidéo

6 heures du mat. Klaus, notre vidéaste/ photographe de l’extrême ouvre énergiquement la porte du van. Est-il raisonnable de laisser des traces visuelles de nos tête mal emplumées après 24h sans dormir. Je ne suis pas sûre !

| RAGNAR RELAY ▪ DAY AND NIGHT 🔥 | 🇦🇨 Third Ragnar Relai… and last one. 12km then 7km and to finish 5km… with my team BAGUETTE LOVERS 🥖 🇫🇷 Pendant que tu… dormais. Dansais. Chantais. Rentrais de soirée. Matais ton téléfilm du samedi soir… l’aventure @ragnarrelay continuait pour les BAGUETTE LOVERS cette nuit 🥖 La mie un peu fatiguée, à force de fouler le pavé et battre la campagne. Mais coriace. Comme toute bonne miche bien française ( oui moins je dors plus je me barre en cacahuète 😂 ). ▪Récapitulatif de mes péripéties… après mon premier relai de 12km samedi, l’après-midi a été consacrée au repos et au chocolat 😋 De quoi faire le plein d’énergie…pour entamer la deuxième tournée. ▪ 21h30. Il pleut. J’ai la chair de poule. Je démarre. Pour 7km. Après quelques mètres je réalise que je ne vois rien avec ma frontale de merde 🙄 Je la tripote… elle tombe, se pète. Il me reste plus de 6km à faire dans la campagne sinueuse 😱 À la belle étoile. Ok. Je flippe… Des ombres. Personne. Manque me péter la gueule 10fois. Et finalement torche ce 2ème relai en 5’20. Je suis pas peu fière même si trempée jusqu’au crouton 🤧 ▪6h. Passer la nuit sans dormir, bercée par les relais des autres baguettes 🥖 est une expérience à part. A part mais peu reposante. @foutrak me propose sa compagnie pour mon dernier relai. On transforme ce 5km final en #blablarun. Et en shooting 📷. Il est 6h, ma foulée s’éveille,mes yeux de panda 🐼 se décollent… péniblement. J’ai la bouche pateuse et l’estomac gavé de sucreries ☠ Mais j’arrive finalement à boucler ce dernier petit effort 🙀 ▪11h. Après 23h à enchaîner, fournées après fournées… les BAGUETTES LOVERS arrivent enfin 🏆Fiers. Usés. Cernés. Souriants. ON A FINALEMENT COURU 256KMS en moins de 24h. ➡️CA MÉRITE BIEN UN TONNERRE D’APPLAUDISSEMENTS POUR NOTRE #TEAM 🥖 NON 👏 ? ▪ ▪ #ragnarrelay #Feelthefloatride #runlikeagirl #courseapied #instarunfrance

Une publication partagée par Cam_dewoods (@cam_dewoods) le

Notre équipement Reebok sur la Ragnar Relay

Le test du modèle Reebok Floatride Run Flexxeave

 

chaussure running Reebok floatride flexweave
chaussure running Reebok floatride flexweave

Questions / Réponses sur la Ragnar

Suite à mon sondage réalisé sur Instagram j’ai rassemblé ci-dessous l’essentiel des questions ( beaucoup étant en doublons) :

Quel a été le moment le plus dur pour toi?

La chute au ralenti de ma frontale. Seule perdue dans la campagne, pluie battante. Je vois ma seule source de lumière s’exploser par terre ( je n’avais pas pris mon téléphone, il pleuvait trop). Et là je me dis… MERDE!

Il a couru aussi Ragnar Lodbrok?

Malheureusement non. Je trouve que cela manquait cruellement de Vikings torse nu d’ailleurs^^

Du coup rouleau de printemps ou pas au retour?

Mon chinois étant en vacances depuis un mois… je suis actuellement en cure de désintox. Dur dur.

Tu as curu avec quelle(s) chaussure(s)? 1 seule?

J’ai couru avec le modèle Reebok Floatride Run Flexxeave à retrouver ici

Vous vous êtes perdu ou c’est bien balisé

Je m’étais préparé psychologiquement à me perdre et à multiplier les kilomètres… mais finalement le parcours était très très bien balisé #deutschqualitat

Cest Reebok qui t’a contacté pour y participer?

Yes, cf début de l’article

A chaque passage de relais il y avait ravito et de quoi faire une pause?

Non, nous étions en totale autonomie. Les ravitos sont donc dans les vans et chaque équipe doit donc s’en charger.

Niveau alimentation ça se passe comment?

Mal !!! Nous avons dévaliser le supermarché du coin et acheté que des conneries… De vrais prépubères en crise d’insuline !

Tu as couru en quoi?

J’ai couru en Reebok. Il vaut mieux lorsque tu es invité…par Reebok !

Est-ce qu’on dort vraiment dans un van?

Certains, comme un journaliste de France Info dont je ne mentionnerais pas le nom, réussissent très bien cette prouesse ! Après m’être tourné et retourné et malgré une répartition compacte de mon petit corps sur la banquette j’ai personnellement somnolé quelques minutes.

Comment participer à cette course

Vous pouvez retrouver toutes les infos et autres éditions sur le site de Ragnar Relay.

| I AM A RAGNARIAN🔥 | 🇦🇨 Yesterday medal after 23h of relay… amazing experience ! 🇫🇷 Clap de fin sur ce week-end de folie et retour à Paris 🗼 Dernier souvenir de cette belle arrivée et de cette médaille de mammouth 🐘 qui tronera fièrement dans mon 20m2 jusqu’à ce qu’elle aille rejoindre le cimetière des médailles… abandonnée aux yeux de tous mais toujours proche de mon cœur ( oui c’est beau, tu peux me balancer une petite pièce ) ▪▪Ce week-end jai réalisé l’impensable 😂 Passer sous la barre des 6′ au kilo pendant plus de 10minutes 🙀 Les paris étaient unanimes. La côte élevée. Au final je défraie la chronique et mon strava crie à la folie. Je partais peu sereine, me préparant à marcher s’il le fallait. ▪▪J’espère sincèrement garder ce petit regain d’énergie quelque part dans les pattes. Parce que s’il faut me faire un relai de 256kms toutes les semaines pour retrouver du cardio… on est mal on est mal…. mais avant de m’inquiéter pour les prochaines runs je savoure le bilan de ces 3 relais. ▪▪Que dire à part un énorme merci à @reebokfr et @reebokgermany 😍 Au delà de tout l’expérience absolument dingue ( hôtel de malade, tenue complète, pastèque au petit dej…) c’est avant tout l’aventure humaine et la sympathie de notre team que je retiendrais. Et le nutella maison aussi 😍 ▪▪ Il paraît « qu’ensemble on va plus loin » alors pour finir merci à cette équipe de RAGNARIANS de folie pour ces deux jours de kiffe. Vive les 🥖 ! TAGUE CEUX QUI T’AIDENT A ALLER PLUS LOIN 👊 ▪ ▪ #ragnarrelay #runlikeagirl #instarunners #worlderunners #runningheroes #courseapied

Une publication partagée par Cam_dewoods (@cam_dewoods) le

A propos de l'auteur :

Chaudière sportive, à l’ascenseur émotionnel qui plafonne à chaque nouveau challenge ! J’espère te donner la patate si tu n’as pas envie de bouger, ou te faire au moins rire dans ton canapé !

a écrit 199 articles sur le Blog.

0 Comments

Leave a comment

Your email address will not be published.