Pourquoi la randonnée c’est génial ?

Posted on

Au départ. Quand l’idée m’est venue d’écrire un article sur la randonnée je pensais m’en tenir à un “ pourquoi la randonnée c’est mieux que…”. Pourquoi la randonnée c’est mieux que la course par exemple. Ou que de passer une semaine au bord de la plage.

Et finalement non. La randonnée ce n’est pas mieux. C’est différent. C’est totalement autre chose. C’est une histoire de goût, de préférence et de buts. C’est l’une des passions dans laquelle je me retrouve le mieux et qui me correspond.


Peut-être que toi aussi tu te reconnais dans cette passion. Ou pas. Peut-être que tu devrais essayer. Ou ré essayer. Pour découvrir que la randonnée ce n’est pas la marche “inutile” d’un point A à un point B que tu pourrais parcourir en 20 minutes en voiture. Lui donner une seconde chance, pour te rendre compte que la randonnée c’est comme la soupe. Ça te soûlait en pleine puberté quand tes parents te traînaient de sentiers en sentiers. Mais mérite maintenant une seconde chance !

Et peut-être qu’en randonnant tu découvriras d’autres critères qui te donneront envie de continuer que ceux que je vais t’exposer ci-dessous.

Im a slow walker but I never walk back. Abraham Lincoln

Allez. Prends tes chaussures. De l’eau. De quoi manger ( très important) et suis moi. Tu ne le regretteras pas. Enfin j’espère. La randonnée apporte tant si tu la laisses te toucher.

 

Faire une coupure. Une vraie.de vraie. Pas les 20minutes sans 4G de ton trajet quotidien quand ton métro plonge dans les entrailles RATP. Non une vraie coupure. Pas d’actualités déprimantes. Pas de fil d’informations polluant. Pas de photo de ton ex sur Facebook.

Même si tu insistes lourdement la couverture réseau du trou du cul du monde s’imposera à toi. Oui parce que normalement la randonnée tu la fais dans un trou du cul. Pas en plein milieu de la Silicon Valley. Du coup tu as le droit à quelques barrettes pour assouvir ton besoin digital. De temps en temps. Comme un petit cadeau digital avant de retomber dans le no digital land. De quoi poster quand même une petite photo insta pour une #randonneuse comme moi. Mais de quoi surtout vraiment déconnecter.

Prendre le temps. Tu es totalement hors du temps. Lost in translation. Tout va vite. Mais pas toi. Toi tu es lent. L’éloge de la lenteur.

Et prendre le temps te permet de :

Redécouvrir les vrais plaisirs de la vie. Les vrais on a dit. Pas un brunch à 25€. Pas la vente privée inratable. Les vrais les simples. Chaque petit moment si tu en prends soin peut devenir une réelle parenthèse de plaisir. Le chant des oiseaux, le silence des plaines, le bruissement des arbres. Tu te reconcentres sur l’essentiel et ça fait du bien parfois de réaliser que le bonheur c’est aussi simple qu’une pause à côté d’un ruisseau.

Profiter à fond aussi des petites joies de la vie. Prendre une douche après 5h à sentir la bête faisandée. Enlever tes chaussures en espérant que ton ongle ne parte pas avec. Te jeter sur ton sandwich jambon beurre après quelques heures à trimer. Enfiler ton pyjama et rester en position fœtal après une grosse grosse journée. Boire un Perrier frais en terrasse après une journée à grimper. Ces petites joies de la vie que tu ne savoures plus vraiment au quotidien.

Tu revois tes exigences à la baisse. L’extase est partout ! La rando c’est 3 kiffes par jour.

L’arrivée. La douche. La bouffe.

S’octroyer de petits et grands succès. Chaque km est un pas de plus vers l’arrivée. Sauf si tu t’es perdu là c’est un pas de plus vers l’angoisse. Chaque montée est une montée en moins. Chaque étape est un succès. Chaque paysage découvert est une surprise.

Cam dewoods organiser sa randonnée.

Rester humble. Il n’y a pas de petites victoires que de belles arrivées. Il n’y a pas de vainqueur et de perdant. Ce qui compte dans la randonnée c’est le chemin, le parcours, ce qu’il t’apprend, ce que tu y vis. Pas le premier arrivé. Pas le dernier à la douche. C’est mettre un pied devant l’autre comme le fait l’homme depuis des millénaires et accepter que nous sommes bien peu de choses dans l’immensité de mère nature.

Etre passionnant. Et passionnée. Tu as des sujets de conversation tout trouvé avec tous tes nouveaux amis rencontrés sur le chemin. Globalement des sujets tournant autour des mêmes problématiques universelles :
Le poids de ton sac. Les ampoules. Le chemin que tu as mis 10 piges à trouver. Le paysage magnifique. Le menu du soir. La prochaine auberge. L’arrivée, le départ …Bref tu trouveras toujours pleins de nouveaux copains !

Et du coup, rejoindre la grande famille des homo randonus. De la grande famille des randonneurs de foire qui préfèrent passer leur temps libre à en baver sur les chemins. Et ça ça n’a pas de prix. C’est gratuit. Et cela permet de belles rencontres. Des rencontres improbables. Des rencontres éphémères. Des rencontres qui resteront gravées dans tes souvenirs.

Et tu seras toi aussi l’une de leur rencontre. Un ou une randonneuse parmi tant d’autre dont l’histoire et le parcours resteront dans leur esprit. Parce que chaque randonneur est unique et que son histoire se disperse et s’écrit au gré du chemin.

Se transformer par la même occasion en humanoïde de foire. Scruté avec attention par tes proches qui ne comprennent absolument pas pourquoi tu t’entêtes à passer tes congés payés sur des chemins poussiéreux à macérer dans des chaussures de torture plutôt que de tremper tes pieds dans une piscine à St Tropez.

Ou juste dans celle du camping des flots bleus. Chacun son budget. Mais toi tu t’en fous. On peut te lancer des cacahuètes tu sais qu’au fond tu kiffes !

Finir avec un physique de rêve. Bon dommage tu as écrémé tous tes congés pour aller crapahuter. Mais tu peux toujours défiler avec ton bikini body tardif et ton bronzage randonnée à la piscine municipale !

Convaincu? Rejoins l’équipe Walk this Way pour de nouvelles aventures !

A propos de l'auteur :

Chaudière sportive, à l’ascenseur émotionnel qui plafonne à chaque nouveau challenge ! J’espère te donner la patate si tu n’as pas envie de bouger, ou te faire au moins rire dans ton canapé !

a écrit 117 articles sur le Blog.

11 Comments

  1. L.C. says:

    C’est tout à fait ça !
    La randonnée permet de se recentrer sur l’essentiel, sur soi-même, je le vis comme une retraite et ça fait un bien fou d’être déconnectée.

  2. Walk this way, randonner is the new sexy – Cam Dewoods says:

    […] ! La marche ce n’est PAS CHIANT ! C’est la grosse éclate. C’est le kiffe ultime ! La marche c’est du sport. Du sport pas (que) pour les vieux ! Même si […]

  3. Sélection de livres sur les chemins de Compostelle – Cam Dewoods says:

    […] je vais te parler de livres de randonnée. La nana piquousée jusqu’au bout. Je marche rando, je mange rando (et chocolat), je rêve rando…du coup je lis aussi rando […]

  4. Comment nettoyer ses chaussures de randonnée et de trail says:

    […] maintenant qu’elles sont toutes propres, c’est reparti pour de nouvelles aventures […]

  5. Oxfam Trailwalker, 100km à pied ça use ! – Cam Dewoods says:

    […] parti…top départ ! Un démarrage sans chapeau et sans roue puisqu’on parle ici de …marche. Un peu perturbant de partir à la cool, sans l’excitation et l’adrénaline de la course. Sans […]

  6. Bossapas, la randonnée à durée indéterminée – Cam Dewoods says:

    […] bonne descendante de Lucy, tout droit tombée de mon Sequoia géant, j’aime retourner dans la nature. Le Bois de boubou est un bon début, bien que la nature originelle se serait bien passée de […]

  7. Pourquoi se lancer sur le chemin de Compostelle ? – Cam Dewoods says:

    […] te le disais plus tôt. Ce n’est plus un secret. J’aime la rando. En long en large et en GR. Mais si j’affectionne tout particulièrement le chemin de […]

  8. Antoine, grand manitou du carrot cake et Robin des bois sportif – Cam Dewoods says:

    […] aussi tout en haut des sommets. Un mental à toute épreuve le poussant à passer des vacances rando, loin du Club Med farniente, plus proche d’un remake d’into the wild. Ça tombe bien c’est […]

  9. Une suite qui dérange, et si on devenait un peu plus responsable ? says:

    […] me vois venir dans tout ça. Passionnée de trail, de randonnée, de grands espaces et de beaux paysages il y a un moment où je me demande « Oui et ? qu’est-ce […]

  10. Test des Bâtons télescopique Trail Ergo Cork de Black Diamond says:

    […] en trail ils l’ont bien sur été en randonnée. La légèreté, la praticité et surtout le fait de pouvoir les replier facilement pour pouvoir […]

  11. Le week-end trail Never Stop Paris aux Bouillouses – Cam Dewoods says:

    […] parti pour la deuxième session. Comme hier on se split entre trail et randonnée et cette fois mes cuisses m’implorent de passer sur du soft. Ok les poteaux c’est parti pour la […]

Leave a comment

Your email address will not be published.