Aller au contenu

Ladies and gentlemen…c’est parti pour le dernier mois de ma préparation Marathon ! Déjà 9 semaines que je m’entraîne et « plus » que 5 à venir. Si tu n’as pas suivi le pourquoi du comment je me suis lancée dans une prépa un peu plus longue que celle du moldu marathonien de base. J’aime me faire du mal. Pour être arithmétiquement juste je me suis embarquée dans 98 jours de masochisme. 98 jours, soit 14 semaines, soit beaucoup de coups de pieds au cul pour ne pas lâcher.

Et donc pour continuer dans nos maths sup, il me reste moins de 40 jours avant le D DAY. Mamamia cela va arriver très vite. Moi ? Peur ? Du tout du tout …

preparation marathon paris cam dewoods

Petit bilan de ces deux merveilleux mois passés dans la sérénité la plus totale

Bilan positif sur la première lancée et plus mitigé sur ces quelques derniers jours. Cette première partie visait avant tout à développer la VMA et à me construire de bonnes bases pendant les premières semaines puis à commencer à allonger les sorties et les fractios pour entrer sereinement dans la prépa spécifique.
Cette première partie visait aussi à tester les limites de ma motivation. Froid polaire, pluie, anniversaire, raclettes…rien ne m’aura été épargné pour m’éloigner du droit chemin. Mais la ligne d’arrivée en tête, tout en râlant gaiement, j’ai tout de même enfilé mon legging et mes gants !

marathon paris preparation running cam dewoods

Mes petits pieds ont plutôt bien résisté aux 194 kms parcourus ce mois-ci. Quasi un Paris-Deauville au compteur. Sans vagues et sorbet à l’arrivée, avec des gels et de la sueur sur le trajet. Et quelques tours d’hamster effectués au bois de Boubou. J’en ai le tournis rien que d’y penser.

En tout sur ces deux mois c’est donc 178 et 194 kms parcourus, 36 sorties running. Chacune ayant en tête l’objectif final. Quand je te disais que la prépa marathon était conséquente et demandait beaucoup d’investissement je ne plaisantais pas ! C’est un gros chantier.

marathon paris se preparer

Un chantier qui m’a demandé plusieurs aménagements dans ma petite vie de runneuse :

Aménagement n°1. Faire des concessions. Ne plus dire oui à tout. Voir dire franchement non à beaucoup de choses. Comme dirait Jordy notre maître à tous « Dur dur d’être un futur marathonien ».

Aménagement n°2. Aménager mon planning sportif compte tenu des charges de fatigue, de mon emploi du temps pro et perso mais aussi…des conditions climatiques.

prepa semi marathon fractionne cam dewoods

Aménagement n°3. Respecter mes temps de repos. On a dit pas de sport aujourd’hui. PAS DE SPORT !

Mais aussi lutter vaillamment contre l’envie de rester sous la couette lorsqu’il fait -2 degrés et un temps à ne pas mettre un breton dehors. Oui je tiens à le rappeler. Avant même de courir tu as ton propre cerveau qui te démotive. Et quand tu arrives enfin à te construire un mental de champion ce sont tes potes, ton entourage, ta mère….qui prennent le relai « non mais il fait trop froid pour aller courir là ». Bref avant de muscler tes jambes c’est avant tout ta motivation qui est sollicitée.

Balance man, cadence man, trace le bitume man c’est … la deuxième partie de la prépa!

On rentre de plus en plus doucement mais sûrement dans la phase plus spécifique de prépa marathon. Sors les pop corns il va y avoir de l’action. Des larmes, du drama, de la sueur, des rebondissements ! En allongeant les sorties longues…en allongeant les fractio longs. Et en allongeant le temps au kilométrage youpi ! Aller moins vite pour courir plus longtemps … je trottine de plus en plus, colchique dans les prés, cheveux aux vents. J’ai dit qu’il y aurait de l’action, pas qu’elle serait rapide.

marathon paris cam dewoods

Je vais donc progressivement passer de 1h40 à 1h50 puis 2h. Pour finir en apothéose à une sortie bien sympathique de 2h30.

La sortie de l’hiver étant là, les grosses fatigues avec, c’est aussi l’occasion de reprendre mes bonnes résolutions de début d’année plus ou moins pas tenues et de vraiment préserver mon petit corps de hobbit en favorisant la récupération : massage, stretching et compagnie !

Ce sera aussi et surtout l’occasion de tester les fondamentaux pour le Jour J à savoir :
Où est-ce que je vais bruncher après le marathon ?

marathon paris

Oui bon je plaisante. Des pieds à la tête, je passerais rapidement en revue le paquetage final.

Ma tenue du combattant :
– Les chaussures. Très compliqué en ce moment de trouver LA paire qui m’accompagnera sereinement. Je me tape que des merdes, j’ai le piedspourri. Bref rien ne va dans mon monde pédestre.
– Les chaussettes. Si si on ne plaisante pas avec les pieds. Vraiment pas.
– Le sac. Ce sera mon Camelback Oxsitis for sure ! Je l’aime d’amour et de sueur.
– La montre. Ma Garmin que je ne quitte plus. Elle au moins elle me veut du bien
Mais aussi les victuailles du combattant
– De l’eau municipale ça c’est plutôt simple et digérable
– Des gels. Je teste cette matière pâteuse. Je ne suis toujours pas une adepte mais bon je m’y fais. Saveur caramel beurre salé, ça passe tout de suite mieux.

Tu l’auras compris, rien n’est gagné et tout est encore à jouer pour cette deuxième partie de prépa. Toutes les bonnes ondes sont les bienvenues, les carrés de chocolat aussi.

Envie d’en savoir plus ? Tu retrouveras rapidement plus de détails sur mes différentes phases de préparation marathon. Et encore plus de détails sur mon insta !

9 commentaires sur “La prépa marathon continue, dernière ligne droite !”

  1. Les mulebar salted caramel sont tops comme gels ! 😉 mon goût préféré aussi haha (tiens pour une fois c’est pas chocolat…)
    Trop impressionnant ton kilométrage sur les 2 premiers mois de l’année, chapeau !!

  2. Moi je crois fort en toi ! ton marathon tu vas le finir et dans de bonnes conditions avec toute la force, la motivation que tu donnes dans ton plan d’entrainements tu peux que le réussir.
    une motivation sans faille que tu nous partages au quotidien!
    tu es une vrai warrior ma nenette.
    je te souhaite plein de courage pour la deuxième partie de ton plan et surtout plein de bonnes choses pour ton nouveau blog hâte de continuer à lire toutes tes aventure <3

    1. Ooooh merci ma bellle !!! tu auras été la meilleure des supportrices franchement ! un amour à croire en moi du début à la fin! merci beaucoup j’aurais une grosse pensée pour toi si j’arrive à le bouffer ce marathon 😀
      Bonne journée !

  3. Fidèle à ton humour, je te reconnais bien là ma belle, quel plaisir de te lire !! Tu vas le bouffer ton marathon, pas de doute !!

    Où va-tu puiser cette énergie et détermination de longue haleine…? 98 jours, c’est plutôt une détermination à toute épreuve ! WonderWoman !

    PS: Ta maman me rappelle la mienne 😂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

S'inscrire à ma newsletter

Toute l’actualité par ici