La Nocturne du Lièvre et la Tortue , du trail, du kiffe et un buffet de malade

Posted on

Ne tombe pas de ta chaise. Cramponne-toi. Aussi inhabituel que déstabilisant, je vais en effet te livrer un CR totalement…bisounours de la Nocturne du Lièvre et la Tortue. Oui oui tu as bien compris, pas de râleries, pas de « mon dieu mais pourquoi je suis là », et encore moins de tentation d’abandon. Il arrive parfois que certaines courses se passent bien, voir hyper bien. Au point de lâcher un « oh déjà ? » quand on atteint l’arrivée ! Les dernières run en date n’ont pourtant pas été aussi simples, ma dernière course officielle étant un trail où j’ai englouti plus de boue que de fromage !

Alors que je me pointais la fleur au fusil et la panse bien remplie. Rectification, alors que je débarquais comme une touriste le bide totalement pété. J’ai kiffé de A jusqu’à Z. Au point de m’étonner moi-même, et de me demander à quel kilomètre la tendance s’inverserait. C’est louche une course où tout va si bien, de nuit en plus, alors que tous les facteurs étaient réunis pour te préparer au carnage… et pourtant !

La Nocturne du Lièvre et la Tortue

Suis moi…à travers ces kilomètres de bisounours nocturne !

La Nocturne du Lièvre et la Tortue here we go!

Un dernier repas orgiaque et éclectique

Quoi de mieux pour se préparer à une course que de rester pendant 4h debout à se péter le bide ? De mélanger sucré-salé- resucré-resalé. De se ravitailler copieusement en petits fours, banana bread, éclairs au chocolat, crevettes, fondant au chocolat… et j’en passe. Mais que veux-tu je ne pouvais pas louper l’évènement Magimix, ça aurait été une trahison invétéré envers mon estomac gourmand !

… bon à 14h j’arrête de manger, ça me permettra de digérer un peu
… olalala ces petits fours
… mange en on sait jamais, il n’y aura peut-être rien à bouffer après
… oooh ce foie gras ! divin
… c’est cool de voir les gens cuisiner
… alors que tu bouffes
… hummm ce petit feuilleté ! j’en reprends

 

… tiens déjà le dessert ? oh ces éclairs je fonds total !
… et ces petits trucs rose là,
… et ce fondant au chocolat
… ils n’ont même pas fini de cuisiner que tu as déjà plus faim
… pas grave arrête tu ne vas pas pouvoir courir
… oh oui mais regarde le curry de Melissa !


… faut bien manger du riz en plus, allez c’est bon pour toi
… et le curry d’Olivia !!! divin
… il est 14h j’arrête
… oh non mais regarde tout ce qu’il y a
… 14h30 j’arrête de manger, c’est raisonnable non ?
… ce fondant au chocolat…dingue

 

… et ce riz au lait ! mais c’est une tuerie
… un peu de banana bread ?
… mamamia je suis foutu
… ah non je ne peux plus avaler une miette, n’insistez pas !

 

Un départ à la cool man sur La Nocturne du Lièvre et la Tortue

… je me sens lourde
… on part dans 15mn j’ai encore le temps pour digérer
… ou pas
… je n’ai pas chargé ma frontale depuis… ?
… depuis l’Oxfam Trailwalker

 … et merde
… Mathilde n’a pas de frontale du tout, la sienne ne marche pas
… les touristes
… tiens prends ma Kalenji
… bon va falloir y aller un jour, allez on se détend

Martine aime le trail de nuit, et s’éclate sur La Nocturne du Lièvre et la Tortue

… lalalala
… bon jusqu’ici ça va
… je suis toute seule je vais me faire chier
… ça t’entrainera à la solitude nocturne, c’est bien pour la Sainté
… bouchons
… ça commence bien
… arrête de râler c’est l’excuse idéale pour faire une pause
… les kilomètres passent vite c’est coool

 … oula fais pas trop ta maligne, ça risque de retomber
… rabat joie

« on ne va pas se faire doubler par une gamine de 18ans quand même »
… c’est de moi qu’il parle
… Whaaat non mais 18 ans


… Tu as bientôt 30 ans meuf. Prends le compliment quand il arrive.
… Ils sont marrants les deux
… lui avec sa frontale de compétition ! un phare le truc
… ah mais non ne me dépassez pas, je n’ai pas envie d’être seule

Quand ça va bien, ça va bien !

… Magnifique ce paysage
… putain je le douuuuble
… heyhey coucou toi
… revoilà mon phare
… toi aussi je te double

 … t’enflamme pas trop non plus, 8km tu as encore du chemin
… j’espère que ça va durer, c’est le bonheur
… tu penses que ça sera comme ça sur la Sainté ?
… ne rêve pas trop ma cocotte
… oulalala je suis toute seule là
… il fait nuit noire
… il est où le chemin
… youhou il y a quelqu’un

 … oooh une lumière
… accélère
… manquerait plus que je me perde

… Mais si je suis trop rapide là, une fusée


… Tu es à combien là ? 6’20
… Ok je la ferme

Et quand ça va très bien, Dewoods est en feu ! Un vrai bûcher !

… allllez là !
… je suis au taquet
… Oooh le beau ciel. Les étoiles
… C’est vraiment tout noir
… c’est beau
Bam

 … putain fais gaffe où tu cours.
… Arrêté de jouer les petit Prince là on n’est pas à la Geode
… T’admireras la voie lactée plus tard

 … C’est trop cool
… allez on continue
… putain je ne vois plus rien là avec mon ombre
… mon ombre a vraiment un énorme cul
… va falloir régler ça
… mais c’est le phare derrière moi !!
… c’est lui qui me bouffe ma vision
… trop cool je vais finir les derniers kms avec eux

… c’est bien ça me motive

L’arrivée de La Nocturne du Lièvre et la Tortue… déjà ?

… 600m ?
… comment ça plus que 600m
… je suis chaude moi, il reste encore 2km non
… on accélère un peu
… oui enfin je n’ai plus de jambes quand même
… oooh le phare et son pote m’attendent pour l’arrivée !
… trop gentil
… vive le trail

 … And the finish !!!

 

Pour la peine…je méritais bien une petite coupe !

La Nocturne du Lièvre et la Tortue

Non mais sérieux…c’est quoi ce buffet de malade ?

Pour résumer le trail de la Nocturne du Lièvre et la Tortue c’est

– une organisation au cordeau : bon départ, bon balisage, tout est nickel
– un buffet de fin dinguissime, digne d’un repas de Noël
– une ambiance hyper agréable, et beaucoup de personnes qui s’entraînent pour la Sainté Lyon
– un parcours très sympa, quelques bouchons sur les premiers kms rapidement oubliés.
– un parcours majoritairement dans les bois, chemins, très peu de bitume
– pas besoin de bâtons bien entendu, mais si les conditions avaient été plus boueuses des crampons auraient été indiqués

La Nocturne du Lièvre et la Tortue

A propos de l'auteur :

Chaudière sportive, à l’ascenseur émotionnel qui plafonne à chaque nouveau challenge ! J’espère te donner la patate si tu n’as pas envie de bouger, ou te faire au moins rire dans ton canapé !

a écrit 143 articles sur le Blog.

6 Comments

  1. Aurélie says:

    Bravo Cam pour ce trail pas forcément gagné d’avance ! Comme quoi les sucres rapides ^^ T’invites Mélissa, Olivia et tutti quanti le 1er décembre et à toi les 72 bornes de la Sainté !

    1. Cam Dewoods says:

      Ahah je suis pas sûre que mon estomac tienne sur 72kms par contre ^^
      Merci 😀

  2. Sandrine says:

    Super ton article ! J’ai adoré.

    1. Cam Dewoods says:

      Hello Sandrine !

      Merci beaucoup 😀

  3. Mon équipement pour la SAINTEXPRESS | SaintéLyon says:

    […] Mon bandeau Salomon qui ressemble à peu près à ça…et qui me fait une bonne grosse tête de bîte mais bon au point où j’en suis […]

  4. Test chaussures trail et route : Hoka One One Challenger ATR 3 says:

    […] des châtaignes Trail du Lièvre et de la Tortue SaintExpress Cross du […]

Leave a comment

Your email address will not be published.