LIVRE | Romans feel good à dévorer, ma sélection Virginie Grimaldi

Posted on

Parfois on a envie de se prendre un bon gros thriller. De plonger dans l’angoisse, le meurtre et d’en ressortir avec 10 cadavres sur la conscience et des nuits blanches à se demander qui a tué Madame Bovary dans la salle à manger. Et puis parfois on a juste envie de lire un roman simple, frais, de voguer au gré des pages et des personnages avec douceur et d’en ressortir avec des papillons dans le ventre et quelques petites larmichettes. Les livres  » feel good » pour moi c’est l’équivalent d’une énième rediffusion de Love Actually un soir de décembre. On sait plus ou moins où ils vont nous emmener. Sauf erreur de casting notre personnage principal ne devrait pas se faire massacrer au détour d’une ruelle. Mais ils nous aspergent de bonne humeur, de petites touches de développement personnel et tout ça dans des moments de vie plus réel tu meurs.

Virginie Grimaldi je l’ai découverte avec son livre  » Tu comprendras quand tu seras plus grande« . Le postulat de base m’avait moyennement convaincu, une nana qui partait se réfugier dans une maison de retraire. Ok? J’avais surtout très peu de tomber dans la psychologie bas de gamme et les leçons de vie à deux francs. N’est pas feel-good qui veut. Et puis, pages après pages j’ai fini par me laisser emporter et par m’attacher aux personnages. « Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie » n’a pas failli à cette lancée, je l’ai tout simplement dévoré en quelques heures !

Virginie Grimaldi Romans Feel Good
 

VIRGINIE GRIMALDI
Tu comprendras quand tu seras plus grande

Que dire de ce livre dans lequel j’ai retrouvé tous les ingrédients propres à l’écrivaine…qu’il se dévore plus vite qu’une salade césar? Qu’il est surprenant d’humour, de douceur, de leçons de vie, de joie, d’attachement? Que j’ai terminé les dernières pages en me disant  » c’est décidé je veux aller travailler dans une maison de retraite » ( oui je suis un peu extrême comme fille, j’ai tendance à changer de projet de vie à chaque Livre de Poche).  Le décrire et essayer d’en capter son essence serait contre productif…les personnages sont indescriptibles, les petites expressions sont magistrales et je suis passé du rire aux larmes en quelques paragraphes. Je dirais simplement qu’il parle à toutes les générations, que c’est un beau message d’espoir et d’entraide, en toute simplicité. Et qu’il vaut mieux le commencer en début de week-end histoire de ne pas faire trop de nuits blanches !

Tu comprendras quand tu seras plus grande, en bref :

Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit plus guère au bonheur. Une fois sur place, elle se souvient aussi qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme.
Mais au fil des jours, la jeune femme découvre que les pensionnaires ont des choses à lui apprendre. Son quotidien avec des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé lui réserve des surprises qui pourraient bien l’aider à retrouver le sourire. Sans oublier Raphaël, le petit-fils d’une résidente, qui ne lui est pas indifférent…
Une histoire de résilience, d’amour, d’amitiés, un livre plein d’humour et d’humanité, qui donne envie de savourer les petites joies de l’existence

En 3 mots : émouvant – hilarant – original

 

 

VIRGINIE GRIMALDI
Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie

La force de Virginie Grimaldi c’est de nous embarquer dans des histoires de vie qui prennent aux tripes. Là encore les personnages nous régalent d’humanité. Les émotions, les drames, les petites joies tout est matière à faire rire, sourire ou pleurer. J’ai commencé ce livre hier soir dans le train, et l’ai fini ce matin dans mon lit. A chaque chapitre je me disais  » allez c’est le dernier » et puis finalement je continuais. J’avais envie d’aller au bout du bout et d’accompagner ces personnages si attachants jusqu’à la fin. De vivre avec eux cette belle aventure. Le côté  » développement personnel » et leçon de vie est peu présent, diffusé en continu en petites touches assez fines.

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie, en bref :

« Je ne t’aime plus. »
Il aura suffi de cinq mots pour que l’univers de Pauline bascule.
Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse les jours s’écouler en attendant que la douleur s’estompe. Jusqu’au moment où elle décide de reprendre sa vie en main.
Si les sentiments de Ben se sont évanouis, il suffit de les ranimer.
Chaque jour, elle va donc lui écrire un souvenir de leur histoire. Mais cette plongée dans le passé peut faire resurgir les secrets les plus enfouis.

 

Mes prochaines lectures de Virginie Grimaldi

Car oui bien entendu, je ne compte pas m’en arrêter là ! Mes prochaines lectures prévues au programme sont:

Le Premier jour du reste de ma vie

Il est grand temps de rallumer les étoiles

Le site officiel de Virginie Grimaldi ici,

Et toi? As-tu lu un de ces livres? Qu’en as tu pensé?

A propos de l'auteur :

Chaudière sportive, à l’ascenseur émotionnel qui plafonne à chaque nouveau challenge ! J’espère te donner la patate si tu n’as pas envie de bouger, ou te faire au moins rire dans ton canapé !

a écrit 199 articles sur le Blog.

3 Comments

  1. Amandine says:

    Hello,
    J’ai découvert Virginie Grimaldi un peu par hasard et me suis offert le livre le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie et tout comme toi je l’ai dévoré en une seule journée! On s’attache très vite aux personnages et on a envie de voir où l’histoire va les mener. C’est vraiment un super livre qui m’a fait passer par tellement d’émotions 😱
    J’ai tellement adoré que j’ai acheté le lendemain un second livre du même auteur : tu comprendras quand tu seras plus grande. J’ai hâte de le lire!

  2. elise-betise says:

    J’ai lu ces deux livres également, j’ai adoré on est vraiment transporté dans ces histoires de vie. Hâte de lire les deux autres livres de cet auteur, mais je prends le temps sinon je vais les dévorer 🙂

  3. caro_runmytrail says:

    J’ai dévoré comme toi le parfum du bonheur… Limite, j’espérais un retard sur ma ligne de trains pour avoir le temps de lire plus de chapitres lol.
    Me tarde de lire le suivant ; j’hésite entre « tu comprendras quand tu seras plus grande » et « le 1er jour du reste de ma vie »

Leave a comment

Your email address will not be published.