Mathilde, bête à cornes et véritable shoot de motiv !

Posted on

Mathilde, Mathilde…une rencontre très récente. Mais tout de suite adoptée. L’essayer c’est l’adopter. Pas seulement parce que nos appétits d’ogres se valent. Ou que notre humour abrasif décolle le papier peint. Non parce que Mathilde c’est un peu l’équivalent d’une autre belle rencontre, ma Rim adorée.

C’est un petit rayon de soleil qui a toujours le smile et le peps. Qui te met un petit shoot de bonne humeur en intraveineuse. Et attends de l’entendre rire… là c’est un tsunami de bonne humeur. Rien que ça. Bon là c’est surtout elle qui prend un peu l’eau avec sa little M. Son petit baby. Née un lendemain de marathon…Marathon où elle était venu nous encourager cette grande malade !

Cam Dewoods interview Mathilde 4

Oui oui tu as bien lu. Madame était au km 40 sous le cagnard le 9 Avril après-midi, et vivait son propre marathon maternité dans la nuit du 9 au 10 Avril

Pas étonnant que je la kiffe celle-là, elle est encore plus barge que moi.

Sans transition, viens prendre ta dose de motivation

Prénom : Mathilde

Age : 29 ans (mais plus pour très longtemps…)

Particularité : Je m’appelle Mathilde et je suis Taureau. Je ne vais pas te faire un dessin mais je peux t’assurer que mes parents ne se sont pas trompés en me donnant ce prénom et je coche toutes les cases de la bête à cornes…

Présente-toi en quelques mots:

Je suis mariée depuis juin 2016 et maman d’une petite fille depuis le 10 avril 2017. Je travaille dans l’industrie en tant que responsable de développement commercial pour une société allemande. J’ai vécu 5 ans à l’étranger et suis passionnée par les voyages et le running.

Comment t’es-tu mis au sport ?

Dans ma famille, le sport c’est légion alors depuis gamine j’ai toujours pratiqué un sport même si je n’ai jamais brillé par mes performances. J’ai eu l’opportunité de tester pas mal de disciplines, ayant une préférence pour les sports individuels (sûrement mon esprit de compétition bien dissimulé a cette époque) et dans lesquels je peux me défouler et évacuer mon énergie débordante.

Cam Dewoods interview Mathilde

Quels sports ? Et quel sport de prédilection ?

Je me qualifie d’assez éclectique sportivement parlant. Outre la rando, pratiquée en famille ou solo depuis ma tendre enfance, j’ai longtemps pratiqué le tennis et même si je n’en fais plus en club, j’apprécie aller taper la balle de temps en temps. Je fais un peu de vélo aussi et j’aimerais m’investir davantage dans cette discipline. Lorsque je vivais à Singapour j’avais la chance d’avoir une piscine de 50m dans ma résidence (je sais ça fait rêver), j’étais donc sur une bonne lancée pour passer d’une otarie a une sirène mais mon assiduité au bassin a été remise en question avec mon retour sur Paris avec les piscines municipales…

Cam Dewoods interview Mathilde 2

En revanche, LE sport pour lequel je ne recule jamais c’est la course à pied. Après quelques années de pratique en dent de scie, je m’y suis mise “à fond” depuis ma première course officielle à Singapour en janvier 2013. Pour moi, ce n’est pas une envie de perdre du poids ou je ne sais quoi qui m’y a poussé mais je me suis inscrite a ce fameux premier 10km pour essayer d’impressionner celui qui deviendra mon mari quelques années plus tard (oui tu peux rire).

Cette course, malgré mon temps légèrement sous la barre des 1h (pas de quoi fouetter un chat), fut une révélation ! Depuis, j’ai enchaîné les courses sur diverses distances jusqu’au Marathon (2 a mon actif).

Ton plus beau souvenir sportif ?

Pas facile de répondre à cette question… J’aurais aimé répondre mon premier Marathon mais il n’a été que souffrance alors ce sera plutôt ma participation au Marathon de Paris en 2016. L’ambiance, le parcours, battre mon RP et avoir les meilleurs supporters : ma maman et mon mari qui m’a boosté sur les derniers km.

Cam Dewoods interview Mathilde 3

De sources sûres, tu étais à quelques heures de ton accouchement une fidèle supportrice sur le Marathon de Paris. Pourquoi?

Haha, bonne question ! Je n’avais pas spécialement réalisé que c’était si étonnant jusqu’à ce qu’on me pose plusieurs fois la question. Je pense que ma grossesse m’a fait réaliser que je suis réellement addict à la course à pied et que c’est plus qu’un sport, c’est vraiment une passion !
Outre pour ma passion de la course à pied, j’ai voulu aller sur le parcours du Marathon de Paris pour soutenir et encourager mes amis runners sur cette épreuve mythique. Je me souviens de la ferveur des supporters sur le long du parcours l’an dernier et de l’énergie que cela procure lorsque j’entendais mon nom que j’avais envie, moi aussi, de donner un peu d’élan à celles et ceux qui avaient envie de franchir cette ligne d’arrivée.

Pourquoi ressentir le besoin de partager ton quotidien sportif sur instagram ?

J’ai commencé mon compte Instagram dédié au running lorsque j’étais à Singapour afin de partager un petit bout de ma vie la-bas et de mes entraînements sportifs. Mon entourage commençait à être “saoulé” de m’entendre parler sans cesse de running alors j’ai trouvé le moyen de partager ma passion et d’en discuter avec d’autres passionnés sur Instagram.

Ton slogan, ton leitmotiv, celui qui te fait avancer lorsque tu n’as plus de jambes ?

“Never give up”.

Cette phrase est devenu mon slogan depuis mon premier marathon à Singapour ou j’ai pas mal souffert (une sale histoire)… Je me suis inlassablement répétée ces 3 mots pendant 27 km, jusqu’à la ligne d’arrivée. L’abandon ne doit pas être une option, même dans le dur.

C’est quoi ton doudou nutrition qui te fait carburer comme Speedy?

Sans hésiter, l’avocado toast. J’en raffole et suis prête à arpenter Paris ou autres villes que je visite pour trouver les meilleures adresses.

Cam Dewoods interview Mathilde avocado toast

Tes plus grands challenges, qu’ils soient sportifs ou non 2017, année sportive ?

Cette année, je dirais que j’ai 2 gros challenges. Le premier, a été de mener ma grossesse à son terme. pari presque tenu avec l’arrivée de Little M avec 16 jours d’avance. Challenge de l’accouchement réussi ! Maintenant mon challenge c’est de revenir dans la course sportivement parlant. Mon addiction aux dossards a déjà frappé, deux fois pour 2017… mais chuuuut c’est un secret 😉 #staytuned

Un objectif ? Des objectifs ?

Réussir à conjuguer ma vie de maman avec mon boulot et ma pratique sportive.

Cam Dewoods interview Mathilde poussette

Ton mentor:

Mon Papa. Coureur, ultra-traileur au parcours sportif (amateur) impressionnant, il me donne toujours de bons conseils sur mes choix de courses, de prépa ou d’alimentation.

Ton meilleur supporter :

Difficile de n’en choisir qu’un. Je dirais mon mari et ma Maman. Outre le fait qu’ils aient traversé tout Paris pour me voir et m’encourager sur le MDP 2016, j’ai toujours leur soutien que ce soit pour me booster sur les derniers km ou par un SMS d’encouragement lorsque je vivais à l’étranger (merci Maman !)

Ta tenue préférée, de serial fashion sportive ?

Je n’ai pas de tenue préférée, mais un accessoire fétiche : ma casquette noire Adidas des All Blacks achetée en Nouvelle-Zélande pendant la coupe du monde de rugby. Je l’ai porté un nombre incalculable de fois, sans la laver, sinon ça porte malheur 😀

Ton année 2016 en un mot :

Sans hésiter, changement. Un retour en France après 5 années d’expatriation (Australie, Nouvelle-Zélande et Singapour), une nouvelle vie à Paris, un nouveau boulot, un mariage et apprendre qu’on attend une bonne nouvelle pour 2017…

Et ton année 2017 en plusieurs ?

Challenges – Bonheur – Adaptation

Ces 3 mots parlent d’eux mêmes.

Ton plus gros dossier sportif, une anecdote bien croustillante :

Un jour, pendant une sortie longue en solo à Singapour, l’expression “se chier dessus” a pris tout son sens. Je n’en dis pas plus… 😀

Millevaches Monédières Corrèze trail intense foret

Envie d’en savoir plus sur notre maman qui dépote?
Retrouve la sur son profil instagram

Cam Dewoods interview Mathilde 5 mathrayrunning

A propos de l'auteur :

Chaudière sportive, à l’ascenseur émotionnel qui plafonne à chaque nouveau challenge ! J’espère te donner la patate si tu n’as pas envie de bouger, ou te faire au moins rire dans ton canapé !

a écrit 111 articles sur le Blog.

7 Comments

  1. Nastillac says:

    Aaaaaah j’ai adoré la fin. Vive le running 😀

    1. cam_dewoods says:

      Ahah moi aussi !!! tout en poésie !

    2. mathilderay says:

      Je t’en prie 😀 Vive le running et ses aléas

  2. RabbitRunneuse says:

    Ok! Tu as raison!! On doit ABSOLUMENT nous rencontrer! j’ai adoré te lire, j’ai l’impression de me retrouver une amie entre les lignes….
    Ma petite Camille adorée assure en choisissant ses amies ❤️

    Bref à quand le brunch ensemble?
    D’ici Mon prochain saut on se voit…ta petite puce devrait avoir 4 mois d’ici là…ça va être génial de vous rencontrer toutes les deux!!
    Et c’est dingue…ton accouchement ta poursuivie jusqu’au MDP 2017! Si ça n’est pas un signe 😉😘

  3. Pourquoi se mettre sur instagram says:

    […] team de #bisounours  Nina,  Rim et Popo Ma team de #instaventres Mathilde. Cécilia.  Nina ( oui elle est partout) Ma belle Sev !!! Mon gros coup de coeur <3 Mon petit […]

  4. Hey Marcelle. Fais gaffe à toi le gang des #Instaventres débarque – Cam Dewoods says:

    […] sérial team étant composée de : Mathilde. Qui hashtag un cookie plus vite que tu ne le gobes. Maman en devenir, le smile et la bonne humeur […]

  5. Prendre soin de son périnée avant, pendant et après l'accouchement says:

    […] remballe tes couches. Mais j’ai une autre bonne nouvelle. Mathilde, notre sportive nouvellement maman, va nous ( je dis bien nous parce que je n’y connais aussi…absolument rien) en apprendre des […]

Leave a comment

Your email address will not be published.