Léa, douce cavalière et dévoreuse de kms

Posted on

La magie d’Instagram. Je t’en avais parlé il y a peu ! Magie magie et vos portraits ont du génie…et quel génie aujourd’hui puisque j’ai le plaisir de te présenter mon premier portrait 100% instagram 0% In real life. La belle Léa. Que je n’ai pas encore rencontré. Nantes c’est pas la porte à côté dit !

Mais qui m’a demandé avec grand plaisir de se prêter au jeu de l’interview. Alors pourquoi faire le portrait d’une personne que je n’ai en réalité jamais rencontré ? C’est bien ça la magie d’insta. Peu importe qu’on ait cassé la croute ou pas. Que j’ai vérifié sous un éclairage peu flatteur sa ressemblance aux photos et le timbre de sa voix. En fait je m’en tape. Ce qui importe chez Léa c’est sa passion. Ses passions même. Qu’elle nous partage à tout va sur son très joli compte. Et sa motivation à toute épreuve qui ne cessera de m’impressionner avec des très jolis chronos. Mais en fait ça aussi on s’en fout, jolis chronos ou pas, à toute épreuve ou pas, Léa avant d’être une machine à kilomètre c’est avant tout une belle instarencontre et une sportive que j’ai plaisir aujourd’hui à te présenter !

Prénom : Léa
Age : 24 ans
Particularité : Addict aux sports et … aux amandes

Présente-toi en quelques mots:
Léa, originaire de la côte Ouest qui profite de sa vie toute simple mais plus que convenable : Encore en stage jusqu’à la fin de l’été dans la gestion de Patrimoine et bientôt dans la vie active je profite pleinement de mon temps libre entre ma famille, mes amis, le sport, manger et cuisiner ! 🙂

Première question, j’ai vu que tu avais #qdf et qdf dans ton nom…kesako ? J’ai découvert #OOTD il y a peu de temps, ne te moque pas de moi.
Ha cette petite appellation mystérieuse qui a suscité plus d’une interrogation. Rien à voir avec mon nom de famille, impossible donc à deviner pour les inconnus.
C’est l’acronyme de Querida Du Fremur. Querida est ma jument, je fais de l’équitation depuis que j’ai 6 ans et j’ai commencé à travailler Querida quand elle était encore toute jeune, dans le jargon équin on appelle ça le débourrage. Je me suis donc beaucoup attachée à elle, première chute, échecs, compétitions, victoire jusqu’au championnat de France en 2012.

Aujourd’hui je prends moins du temps pour l’équitation, Querida est dans un club près de chez mes parents qui s’en occupent très bien et de plus j’ai totalement confiance en sa demi pensionnaire. Je vais la voir le weekend et la garde toujours dans mon cœur, comme « mon bébé » qui fait partie de mon passé, de moi d’où le choix de garder ce nom qui n’a pourtant pas grand-chose à voir avec « mon profil » running/sports instagram.

Parle-nous un peu de sport. Tu pratiques quels sports ? Et quel sport de prédilection ? Pourquoi tu t’y es mise ?
Mon sport de prédilection est la course à pied. Je m’y suis mise par un grand besoin de me défouler, dans une petite période où ça n’allais pas vraiment, courir, m’aérer l’esprit et penser à rien me faisait beaucoup de bien. C’était aussi un peu après mon arrivée sur Nantes où j’ai du stopper en parti l’équitation car ramener une paire de chaussures dans sa valise c’était bien plus simple que d’y mettre Querida.
Et le sport j’y suis vite devenue accro, un peu trop surement, cours à la fac, renfo, HIIT, RPM, natation, Step … tout sport est maintenant le bienvenu, une habitude, passion, drogue encrée dans mon quotidien.

Tu fais de jolis chronos, 45’ sur le 10km ! Dis donc tu es devenue une championne…en même pas 2 ans ! Dis-nous ton secret !
Le plaisir du sport ! Je n’ai pas d’entrainements spécifiques, je fais en fonction de mes envies et de ma motivation. Je suis surtout très régulière et je pense que ça aide. Je ne suis pas (plus ?) du genre à faire la fête tous les soirs, du vendredi au dimanche alors forcément sans gueule de bois mes entraînements du week end sont plus bénéfiques.
Je suis aussi très bien entourée grâce aux copines du Happy Running Crew et ma salle de sport à Nantes ( Studio Révolution ) : un excellent entrain de motivation et de dynamisme,
ps : les deux ans c’est en compétition, je courais déjà un peu avant, le dimanche 20-30 minutes.

 

Swim, bike, run…une machine dans les 3 disciplines ! J’ai vu que tu avais déjà fait un bébé triathlon…de nouveaux objectifs ? l’Ironman dans quelques années ?
Je suis très loin d’être une Triathlète, très très loin. Mais c’est un objectif, je trouve que c’est un sport magnifique et complet.
J’ai fais un tout petit entrainement en juin dernier, pas de dossard ni chrono mais un exemple moyen de mettre le pied dans la discipline.
Je me suis inscrite sur « un vrai » triathlon en septembre format XS, honnêtement c’est juste par égo, me dire que je suis capable de le faire, d’accomplir l’enchaînement des 3 disciplines. C’est le plus petit format qui existe, je suis loin d’être LA triathlète à suivre donc l’Iron Man à 60 ans peut être.

En vrai je suis impressionnée ! Tu arrives à conjuguer dans ton planning tout ce que je n’arrive pas à faire. Course + bike + natation + HIIT. Tout ça sans accroche et en réalisant de bonne perf. Et en postant en plus des beaux pancakes !!! Comment fais-tu ?!

Mes cours à la salle ne sont pas avant 19h15-30 donc aucun problème niveau boulot finissant à 18h.
Le côté pratique de ma vie actuelle, et j’en profite pleinement c’est que j’ai pratiquement aucune contrainte, je suis étudiante, sans gosses, je rentre à l’heure que je veux, je suis donc totalement autonome dans mon planning sportif. Je n’hésite pas à me lever aux aurores pour aller courir, l’été c’est ce qu’il a de mieux, l’apaisement, la tranquillité, les lapins qui gambadent ….

Allez…j’arrête d’essayer de te piquer tes secrets. Passons à ton plus beau souvenir sportif ?
Mon classement au championnat de France en équitation en 2012 ou ma sortie running de l’hiver dernier où j’ai pu recourir (enfin) sans douleur après une pause pour blessure de 2 mois (une éternité) La sensation de courir, cette endorphine retrouvée, la liberté !!!

As-tu un grigri sur tes courses ? Une habitude particulière ?
Sur mes courses aucun, pas de tenue fétiche, d’échauffements porte bonheur … Par contre la veille c’est tout un rituel ! : Séance de natation, confection d’un Banana Bread pour le lendemain matin et Quinoa / Courgettes / Lait de Coco / (Crevettes ou Poulet) pour le repas du soir !
Quand les courses sont loin de chez moi c’est un peu plus compliqué, je fais ça le vendredi mais sinon aucune excuse pour y déroger !:)

Ton slogan, ton leitmotiv, celui qui te fait avancer lorsque tu n’as plus de jambes ?
T’es pas là pour rien, tu l’as voulu alors maintenant tu vas jusqu’au bout !

Et rapidement : Sucres à l’arrivée please !

C’est quoi ton doudou nutrition qui te fait carburer comme Speedy? Les Pancakes ?
Banana Bread, j’ai piqué la recette sur le site de la ligne gourmande, aménagé à ma sauce avec du PB, un vrai régal !

Et ta chanson préférée quand tu n’as plus de jambes?

Je n’ai pas de chanson préféré mais j’ai toujours mes écouteurs avec moi quand je cours en solo. Je ne mets pas la musique mais la radio, avec Nostalgie et RFM de préférence, les musiques des années 80 sont géniales pour se motiver, l’énergie vient dans les oreilles.

Le plus beau compliment qu’on t’ai fait ?
Le remerciement des hommes sur la ligne d’arrivée des courses pour les avoir motivé après avoir couru plus ou moins à la même allure sur tout le parcours.
Ok c’est plus un faux compliment qui les a poussés à maintenir le rythme pour ne pas être doublés par une femme mais la satisfaction de passer devant et leur sourire rageux à l’arrivée fait tout même plaisir.

Tes plus grands challenges, qu’ils soient sportifs ou non en 2017? Un objectif ? Des objectifs ?

Le triathlon en Septembre, peu importe le temps, mon rythme je veux juste le finir dans de bonne condition. Pas d’objectifs temps ou de record de distance en vue, juste me faire plaisir sur mes épreuves et entraînements.

Ton mentor:
Marine Leleu : sa motivation, sa façon de voir le sport et les choses en général … ! Un exemple sportif et une mentalité hors pair.

Ton meilleur supporter :
Mon papa, il court aussi et m’accompagne lorsque les courses sont proches de chez moi ou même participe. Quand il y a plusieurs distances, je fais le 10 et lui le 5. Un plaisir de partager le sport en famille.

Ta tenue préférée, de serial fashion sportif ?
Faut en avoir une ?

Ton début d’année 2017 en un mot :
Diversifiée

Quoi de prévu pour la suite ? Tu nous réserves encore beaucoup de surprises cette année ?
Mon rêve serait de visiter les pays et les villes en courant. En attendant de faire le tour du monde des courses à pied je vais déjà visiter Colmar pour son semi le 17 Septembre et Lyon le 1er octobre.

J’envisage également les 10km des quais de Bordeaux en novembre, à voir les opportunités courses à pied qui s’offriront à moi.

Ton plus gros dossier sportif, une anecdote bien croustillante :
Plus une anecdote sympa qu’autre chose :
Au Semi de Nantes cette année je courais avec mes copines du Happy Running Crew et je portais le tee shirt floqué de l’association, le dossard porté également mon nom.
Quelques jours plus tard, ma pote ambassadrice de Nantes reçoit un message d’un mec lui indiquant qu’il m’avait récupérer le jour du Semi, avait fait une recherche Internet sur le Happy Running Crew, avait reconnu ma pote et lui a donc envoyé un message pour nous mettre en lien …

Et enfin pourquoi ressens-tu le besoin de partager ton quotidien sportif sur instagram ?
Quand je faisais de l’équitation, j’avais une chaîne Dailymotion où je racontais mon histoire avec Querida, je postais mes vidéos de compétition, mes entraînements … Les réseaux sociaux ont évolués, ma pratique du sport aussi.
J’ai fais des superbes rencontres grâce à Dailymotion, découvert la pratique équestre de beaucoup d’autres cavalières, suivent leurs expériences, compétitions, entraînements … Je le retrouve maintenant sur Instagram, beaucoup de partage, de motivation et de belles rencontres.
Je serai malheureusement passé à côté de personnes géniales sans Instagram, et j’ai également pu découvrir de bonnes adresses, d’évènements sportifs …

Pourquoi souhaitais tu faire ce portrait aujourd’hui ?
J’aime les blogs, le tien, les petits jeux « questions/réponses » , ce portrait recense le tout.

Un petit mot à rajouter avant de se quitter ?

Faites du sport pour vous, parce que vous l’aimez et non par contrainte ou pour éliminer les excès de la veille. Le plaisir avant tout, culinaire ou sportif !

Retrouve toi aussi la douceur et la passion de Léa sur son instagram !

 

A propos de l'auteur :

Chaudière sportive, à l’ascenseur émotionnel qui plafonne à chaque nouveau challenge ! J’espère te donner la patate si tu n’as pas envie de bouger, ou te faire au moins rire dans ton canapé !

a écrit 144 articles sur le Blog.

  • Share

0 Comments

Leave a comment

Your email address will not be published.