SAM c’est celui qui pédale !

Posted on

Qu’importe le moyen de transport, je suis globalement un danger public. Le passage piéton est mon pote mais je lui fais pas mal d’infidélités. Le transport en commun la bête noir qui me transforme très souvent en Valkyrie. Version poche.

Non je n’aime pas que l’on m’écrase les pieds monsieur, surtout à 8h du mat, surtout en tongs. J’insiste. TU VAS BOUGER TON GROS PIEDS DE MA TONG ESPÈCE DE  ****. Voilà c’est petit mais qu’est-ce que ça gueule.

Bref les transports et le danger ça me connait.

Raison pour laquelle ma mère n’a pas sauté de joie quand je lui ai annoncé que je prenais un abonnement Velib. Sur l’échelle de l’autodestruction j’avais encore gravis un palier.

Il faut l’avouer j’ai fait un peu ma maligne mes premiers temps de « dépucelage vélib». Cam au guidon mort aux cons. Justicière de l’ombre, j’impose mon physique, pousse toi de là je pédale.

Sortez prudents

Mais j’ai mûri, j’ai dépassé le stade “poussez vous c’est moi que v’la” et je me suis fais quelques frayeurs. J’ai surtout acheté un vélo, qui coûte un rhein. Du coup j’ai perdu tout humour cycliste.

Bien que très nouvelle sur le bitume, je peux d’ores et déjà vous livrer les quelques règles de base pour pédaler en toute sécurité dans une grande ville. Comme Paris. Si tu habites à Hénin Beaumont passes ton chemin, va rouler pépouze.

Les règles à respecter :

  • Éviter toute nationale, autoroute, piste de décollage et sorties d’école.
  • Tenir sa droite, ne pas se prendre pour la diva du bitume en prenant tout l’espace. De base les conducteurs détestent les vélos, c’est inscrit dans leur gène. Moi derrière un volant je déteste aussi les vélos, c’est automatique. Du coup on évite de titiller un peu trop la petite camionnette blanche Kangoo qui a bien envie de nous frôler histoire de nous apprendre la vie et on se tient gentiment à droite. Malheureusement, on a beau se prendre pour une star avec son nouveau Giant tout beau tout neuf, on ne pèse pas lourd à côté de n’importe quel 4 roues.
  • Regarder à gauche et à droite ! Comme les enfants. Et oui même si on est « dans son bon droit » ce n’est pas le crétin au volant, certes pas dans son bon droit le vilain, qui finira à l’hosto.
  • N’insulter que les piétons au physique canapé. Eviter les physiques de Kenyan, en sprintant un coup vous êtes foutus.
  • Ne pas croire qu’on est en toute sécurité sur les pistes cyclables. C’est trop facile ! Le vélo c’est comme Mario Bros on est JAMAIS je dis bien JAMAIS en toute sécurité. Il y aura toujours un obstacle, un champignon magique, un tesson, un coureur, une plante cannibale… c’est l’aventure !
  • Ne pas manger de kebab au guidon, c’est sal, c’est gras et puis ça tâche
  • Ne pas écraser les pigeons. Comme les kebabs, c’est sal, ça pue et puis ça tâche
  • Doubler oui ! Sauf si vous êtes bourré ou strabique. Mais en état de concentration maximum.  Il y a toujours une moto, un vélo, une grand-mère qui essaiera de vous doubler au même moment.
  • Ne pas rouler trop prêt des voitures en stationnement. Tout parisien qui se respecte se sent investit d’une mission divine : planter un ou deux vélo en ouvrant sa portière. Ne connaissant pas les règles routières de nos autres belles villes françaises, je ne peux  que supputer ce jeu de la portière surprise est national.
  • N’insulter que les Kangoo et les Autolib. Ils conduisent comme des pieds un coup de pédale c’est réglé.
  • De nuit, on fait péter le phare ! On accroche la boule à facette. C’est con, ça paraît parfois un peu surfait dans les grandes agglomérations éclairées de mille feux et pourtant …m’étant déjà retrouvé au bois de boubou sans lumière, sur mon petit vélo à pédaler joyeusement dans le noir ça peut vous sauver la vie !

faireduveloaparisentoutesecurite

Et en bonus, pour m’avoir lu jusqu’au bout, les principaux panneaux de circulation  :

bande-cyclable-non-obligatoirePlutôt logique, un vélo sur un fond bleu = une bande ou une piste cyclable, non obligatoire. Si t’es un gangsta de la route et que tu t’en fous des pistes cyclables comme de ta première culotte tu peux rider avec les grands.

bande-cyclable-obligatoire

Ca se corse là ! Même couleur, même vélo pourri mais …une forme ronde. Là, soit l’Etat avait plus de sous pour se fournir en carré soit… c’est une bande ou une piste cyclable, cette fois-ci obligatoire. Ne cherche pas à comprendre la logique du avec ou sans carré c’est la brigade du vélo qui l’a dit.Point

panneau-velo-sur-feu

Une signalisation très très cool ! Panneau ou feu indiquant la possibilité pour les cyclistes de passer même si le feu est rouge. Bien entendu en gardant à l’esprit la priorité piétons et la prudence globale. Mon préféré, la Rolls Royce du panneau, le multi pass magique qui te permet de cramer toutes les voitures bien sereinement ! Et ouais les mecs moi je peux !

couloir-de-bus-autorise-aux-velo

Le couloir de bus autorisé aux cyclistes, si il n’y a pas de petit vélo ou de marquage au sol globalement TIRE TOI de là. Sans tomber dans la théorie du complot “personne ne nous aime, tout le monde veut nous détruire” les conducteur de bus n’aiment pas trop avoir des cyclistes sur leur terrain de jeu.

panneau-interdiction-aux-cyclistes

Bon alors celui là il est facile. Je te laisse deviner  tout seul !.

Retrouves toutes mes aventures sur mon profil instagram !

A propos de l'auteur :

Chaudière sportive, à l’ascenseur émotionnel qui plafonne à chaque nouveau challenge ! J’espère te donner la patate si tu n’as pas envie de bouger, ou te faire au moins rire dans ton canapé !

a écrit 111 articles sur le Blog.

6 Comments

  1. fitnesslilise says:

    excellent article ma belle!!! moi qui est pas encore testée mon bolide tu me donnes encore plus envie avec tout ça!! j’habite en campagne donc cela devrait aller mais j’appliquerais tes conseils sur les grands axes. en tout cas énorme merci ma belle pour tout tes conseils. (je crois que c’est pas encore ce week-end que je vais le tester rendez-vous ce soir avec le médecin la crève pointe le bout de son nez =( ) . pleins de gros bisous ma belle

  2. nope says:

    Le coup du panneau bleu rond ou carré…j’ai appris quelquechose!! Merci
    Sinon LA règle de base en vélo…peut être tellement basique que tu n’as pas souhaité la rappeler: port du casque, quelle que soit la durée / distance / jour / heure

    1. cam dewoods says:

      C’est pas faux ! Tellement incrusté dans mon inconscient que j’ai oublié de le préciser 😀

  3. Monika says:

    me voilà pleinement rassurée…. et devinez donc mon rôle dans l’article (du côté du début)… hmmffff

  4. Nastillac says:

    Salut!

    J’ajouterai que celui qui conduit (le vélo) c’est celui qui ne boit pas.

    Super article!

    Nastillac

  5. La reine des pédales automatiques – Cam Dewoods says:

    […] déjà le maître mot mais là encore plus. Encore moins le droit à l’erreur il faut donc être au taquet pour pouvoir prévoir le moindre cas de […]

Leave a comment

Your email address will not be published.