Comment énerver un sportif en 15 tirades

Posted on

Tu fais du sport. Un peu. Beaucoup. Passionnément.

Ça t’est forcément déjà arrivé. Quoi ? D’être le sportif de service. Celui qu’on présente « alors c’est Camille, tu sais ma copine sportive dont je t’ai parlée. Même qu’elle prépare un marathon. Noooon.

Mais si. Même qu’elle mange des graines. Là elle ne boit pas d’alcool d’ailleurs, oui elle se lève demain à 7h pour courir. Et elle paye pour ça ! Alalala ces sportifs… ».

Et voilà le mal est fait. Ton portrait dressé plus vite qu’un chrono de Bolt. Les regards circonspects, un mélange d’inquiétude troublée, de respect mitigé mais surtout, surtout d’interrogations collectives. Ça y est. Ton public est en trans. Tes interlocuteurs en ont déjà entendu parler, de ces grands malades qui se lèvent un dimanche matin pour aller courir le Marathon de Paris. Ils en croisent parfois sur les trottoirs de ces runners fous qui bravent le pot d’échappement et la météo parisienne pour aller trotter. Ils ont peut-être même Instagram pour se repaître de clichés totalement utopiques. Mais là, c’est différent. Ils en ont enfin un. Devant leurs yeux.

Un vrai homo sportus. Pas le collègue de service qui se vante d’avoir couru une fois au bois de boubou au dernier solstice. Non non. Un vrai. En chair et en endorphine.

Deux scénarios:

Soit l’émulation créée par cette grande nouvelle retombe comme le flamby de la cantine. Parce qu’au final, non seulement tu ne bois pas ce soir mais en plus tu te contentes de trier tes féculents et de regarder ta montre pour te coucher à l’heure des poules. C’est vraiment pas fun un homo sportus, autant parler de Jonathan, le truc jaune qui attend.

Soit tu deviens tout d’un coup le centre d’intérêt général. Un peu trop. Et là. Les tirades fusent… et devenir le centre d’attention…c’est pas si facile. Voir carrément énervant !

– C’est bien. Donc tu prépares le marathon de 20 bornes c’est ça?
Non pas tout à fait.

– Ah mais ça se voit, tu as bien un physique de sportive.
Plaît-il ? Pardon ? Un physique de sportive. Explicite ta pensée je te prie.

– Mais tu n’es pas venue en courant ?
Sisi. Tu veux sentir mes aisselles.

 

– Donc tu payes pour courir ?
Oui oui. Et toi tu payes pour aller au ciné.

 

– Mais c’est parce que tu fais beaucoup de sport que tu es célibataire en fait !
Non. C’est parce que je dévore mon rencard après le second rendez-vous.

 

– En fait tu n’as pas de travail. Pour pouvoir faire autant de sport.
Exactement ! Je me lève donc à 6h00 pour aller faire mon footing et me recoucher ensuite.

La variante étant…

– Tu as de la chance de pouvoir faire du sport, moi j’adorerais mais je travaille.
A vrai dire ce n’est pas de la chance. Plutôt de l’organisation. Et un bon réveil.

 

– Mais à part courir tu fais quoi ?
Je tue des bébés phoque.

 

– Tu es vegan toi aussi ? (Va savoir pourquoi dans l’inconscient collectif sportif = vegan depuis peu)
Oui. C’est pour ça que j’ai commandé un tartare de boeuf. Vegan le boeuf.

 

– A mais tu ne bois pas d’alcool tu n’es pas drôle.
Je suis à pleurer de rire. Même si tu te mettais 10 shots dans la face et un plumeau dans le cul tu resterais toujours moins marrant que moi.

 

– J’ai un copain il a fait le marathon lui aussi.
Je suis ravie de le savoir.
Sans aucune préparation… il l’a fait en 3h. et toi?

– J’ai le collègue de mon père qui a fait le marathon, Eric tu connais?
Oui oui bien sûr. C’est une grande famille les marathoniens. On se tape tous la bise sur le départ.

 

– C’est vraiment un phénomène de mode le running. C’est pour faire comme tout le monde non?.
C’était soit ça soit la connerie, j’ai préféré courir. Et toi?

– Mais tu cours avec des groupes de course parce que tu n’as pas d’amis ?
Tout à fait. Prend un Curly.

 

– Aaaah donc le 10km tu l’as fait en 48 minutes ? J’ai un collègue qui le court en 25 minutes je crois !
Non je ne crois pas.

Et ceux qui en plus te font des leçons de moral …

– Tu ne devrais pas reprendre une part, ce n’est pas bon pour ta prépa si?
J’ai fait 20km ce matin. Brûlé 1000 calories. File-moi ta part.

De deux choses l’une. Tu es un homo sportus et tu as forcément entendu l’une de ces jolies tirades… mais aussi bien d’autres !

N’hésites pas à les partager avec nous, je les ajouterais à l’article (avec ton nom of course).

Tu es un homo non sportus et tu as déjà plus d’une fois analyser et disséquer verbalement ton interlocuteur sportif. C’est pas grave. On t’aime bien quand même…et d’ailleurs, tu lui as sorti quoi ?

La parole aux HOMO SPORTUS :

-Faire trop de sport c’est pas bon, tu vas user ton corps trop vite, et puis la course c’est mauvais pour le dos et les articulations » @Marine Salsatletica
Oui c’est sûr que rester affaler sur son canapé c’est beaucoup mieux pour la santé

-… tu cours pour fuir quoi en fait? Si si je t’assure les plus grands psy le disent, la course c’est une fuite! » @Marine Salsatletica
Là, tout de suite ? pour te fuir.

-Quoi tu as une grippe et tu vas courir? Tu serais pas un peu suicidaire? En tout cas ne viens même pas te plaindre si ça s’aggrave!!! » @Marine Salsatletica
Bah justement en fait… sache que courir au grand air renforce les défenses immunitaires…. et en plus ça rime

-Mais tu es un grand malade ( quand tu as la (très) mauvaise idée de dire les courses que tu as faite). @Axel Dem
C’est marrant, mon psy m’a dit la même chose !

– Et à part courir tu fais quoi? » 😂 😂 Encore cet aprèm je croise une connaissance .. j’étais en jeans petite chemise et bottines maquillée coiffée et cette fille me demande  » tu viens de courir?  » 😳 😳 😳 @ Delphine Tanguy
« Ba oui… je m’entraîne pour un marathon en Louboutin »

Si je mangeais autant que toi je serais obèse!
Je serais sûrement obèse aussi… si je ne courais pas 100 km par semaine !
Et là, 2 réactions: ceux que cela calme direct, et ceux partisans du « mais pourquoi tu cours autant? »
Mais pour pas entendre des remarques aussi connes du fin fond de mes collines!!!! @Yanne Pek

-Tu vas faire le marathon ? Tu n’y arrivera jamais combien on pari… Allez reprend une bière ! @Frederic Garcia
Merci pour ton soutien. Je te dédicacerais ma médaille pour la peine.

– Tu cours pour maigrir c’est ça ? @Justine Le
Non. Pour ça je bois de la Contrex.

A propos de l'auteur :

Chaudière sportive, à l’ascenseur émotionnel qui plafonne à chaque nouveau challenge ! J’espère te donner la patate si tu n’as pas envie de bouger, ou te faire au moins rire dans ton canapé !

a écrit 117 articles sur le Blog.

  • Share

13 Comments

  1. Doumé says:

    Excellent ! tellement vrai… 🙂

  2. Sophie says:

    J’ai tellement ri!
    Imagine mon copain est marathonien/triathlète ET végétarien => 0_0 « haaaaaaan mais comment tu fais? »
    C’est toujours une partie de grosse marade.
    Perso je n’ai rencontré que des gens qui trouvent héroique de courir des 5km XD

  3. David says:

    Excellent et tellement vrai à la fois ! 🙂

  4. Yanne says:

    La nec plus ultra:  » Mais tu cours autant pourquoi?  »
    ou encore  » Moi, si je mangeais autant que toi, je serais obèse! »
    –> Je serais obèse si je courais pas 100 km par semaine.

  5. Mathrayrunning says:

    Merci de m’avoir faire bien rire 🙂

  6. Elodie says:

    Sans oublier LA question :

    – Mais tu cours après quoi au fait ?
    Parce qu’on a besoin de courir après quelque chose ?!

  7. Amandine says:

    Mouahahahahah, j’ai bien ri ! Nan mais j’suis tellement fière d’être homo sportus même si j’ai toujours des relous qui me disent : « Nan mais t’étais plus drôle avant de te mettre au sport : tu sortais tous les soirs, tu picolais sans réfléchir, tu mangeais mal mais tu t’en foutais… ».
    Ouais, ou alors c’est juste que j’suis plus étudiante les gars et que j’suis mature, le sport dans tout ça, c’est juste votre excuse à vous pour vous mettre minable ;

    Bisous poulette !
    Amandine.

  8. Wdpnne laetitia says:

    C’est comme les gens qui te disent à moi aussi je cours j’ai fait un cross en 6 ème 😤 effectivement c’est pareil!

  9. Chris says:

    Très très drôle!
    « Mais quand tu cours tu ne t’ennuies pas ? C’est long et chiant de courir surtout tout seul non ? Parce que bon moi je m’ennuirais quand même… »
    => ah…tiens je vais aller courir cela m’évitera de continuer cette conversation relou et stérile

  10. Claire says:

    J’ai souvent le droit à :
     » Tu sais que tu as un problème? C’est comme une drogue tu sais le sport, avec les endorphines et tout, donc en fait tu as un problème d’addiction » Je réponds souvent en disant qu’au moins, je l’ai choisi mon problème 😛

    Une collègue me fait aussi très souvent rire en me disant : « tu sais je parle souvent de toi à mes potes, c’est quand même assez improbable de connaître quelqu’un qui court des marathons et qui est vegan en plus, tu es une sorte de phénomène ! »

  11. Marine says:

    oooh j’adore! C’est tellement ça! Et ceux qui te disent « mais pourquoi tu mets si cher dans une paire de chaussure de course à pied »? Parce que courir en ballerines c’est moins confortable!

    Ou encore « vous avez encore été faire votre sport ce dimanche? Quoi, vous avez rien fait? Vous êtes malades? » sur le ton de la moquerie genre tous les dimanches sont consacrés aux sorties vélo ou sorties longues. Bin non, parfois le dimanche canapé Netflix on fait aussi!

    De toute façon il y aura toujours des gens pour nous pondre des remarques… à partir du moment où on est passionnés par quelque chose il y a toujours des gens qui ne comprennent pas et qui ont leur mot à dire ou qu’y s’y intéressent pas mais qui en savent plus que toi…

    Merci pour ton article en tout cas il est vraiment chouette!

  12. Maude says:

    Le mec qui lève de la fonte et fait de la course du tapis 1 fois par semaine qui te sort :
    « Il fait combien ton mec sur 10k? »
    « 34’ »
    « Ouais je dois faire pareil ! »

    Lol, sors dehors et essaye de courir pour voir.
    1/ le tapis de course, si c’était Homologué pourquoi on se casserait le cul à faire des tours dans boulogne en plein hiver ? Haaaaaaan mais en fait parce que le tapis de course te donne une impulsion ! Brillant l’artiste
    2/ si en courant une fois par semaine avec un physique de golgote tu fais 34’, mec reconverti toi et inscrits toi aux Jo pour représenter la France !

  13. Le week-end trail Never Stop Paris aux Bouillouses – Cam Dewoods says:

    […] Uppercut supplémentaire pour me rappeler qu’à 27 ans, je ne suis plus à la fine fleur de l’âge. Et que le train couchette c’est le risque de passer une nuit très courte et très inconfortable. Sans blague. […]

Leave a comment

Your email address will not be published.