Compte rendu : 10km Run In Lyon

Posted on

Dimanche dernier, je participais à ma première course officielle depuis 2016 en prenant le départ des 10km Run In Lyon aux côté de mon cher et tendre et de ma petite sœur. Je suis ravie de vous livrer mon premier compte rendu de course.

La reprise

Dans un premier temps, il fallait que je me remette à la course à pied ! J’en ai pas mal parlé sur Instagram, ma reprise date de fin juillet, ce qui m’a laissé 2 mois pour « préparer » cette première course. Tout d’abord, j’ai repris par des petites distances telles que 5 ou 6 kilomètres. Ensuite, j’ai augmenter progressivement la distance jusqu’à 15km. Pour ce premier rendez-vous, je n’ai pas suivi de préparation spécifique car l’objectif était clair : retrouver des sensations. D’autre part, je souhaitais profiter de ce week-end à Lyon pour voir la famille et découvrir le parcours du RunInLyon dont j’avais beaucoup entendu parler.

Run In Lyon
Le retour des racepack de course

Avant la course Run In Lyon

Le départ de notre SAS était fixé à 11h40 ce qui m’a laissé le temps de dormir un peu. J’avale un petit déjeuner avant de me rendre dans le centre de Lyon pour le départ. Comme nous étions en avance, nous en avons profité pour voir l’arrivée des premiers marathoniens et des coureurs du semi. J’ai également pris le temps de faire un tour rapide sur le village pour papoter avec Maud puis Alix avant de retrouver ma sœur et son copain, venu nous encourager.

Il est à peine 11h00 lorsqu’on arrive à l’entrée du SAS qui est déjà bien rempli. On boit une dernière gorgée d’eau et on laisse le superflu dans le sac à dos de notre meilleur supporter avant d’y entrer. Le temps est idéal pour courir, il ne fait pas trop chaud ni trop froid. On sautille un peu pour s’échauffer pendant que l’on entend les autres SAS qui démarrent.

Run In Lyon
Première course entre sœurs

La course Run In Lyon

KM 1-3 : 10h40, le départ est donné. Pendant que nous marchons pour passer sous le portique, je retrouve cette énergie positive de début de course. Je passe le premier kilomètre à me frayer un chemin dans la masse de coureurs tout en gardant un œil derrière moi pour vérifier que mes acolytes sont bien là. Nous sommes partis sur une base de 5’35’’ ce qui est parfait pour respecter l’objectif de ma sœur. Sans m’en rendre compte et prise par l’engouement de la course, je commence à les distancer un peu sur les 2 kilomètres suivants.

KM 3-7 : Un peu avant le 3ème kilomètre, ma sœur profite du moment où je me retourne pour me faire signe d’y aller et de ne pas l’attendre. « Ok Lulu, si tu insistes… j’y vais ! » En réalité, mes jambes n’attendaient que son aval pour lâcher les chevaux. Je trouve le parcours roulant et super agréable le long des quais de Saône. Je profite de la largeur de la route pour accélérer et doubler avant d’arriver dans le fameux tube de Croix-Rousse.

On m’avait bien dit de me méfier au passage du tunnel. En effet, il est long, presque 2km. Je suis contente car je ne ressens pas tellement le côté oppressant de l’enfermement. En revanche, je suis un peu gênée pour doubler car le passage n’est pas bien large. Tant pis, je progresse comme je peux en restant sur la gauche tout en essayant de prévenir les coureurs devant moi de se rabattre sur la droite. Et puis, je sais bien que je ne suis pas à quelques secondes près, donc je la joue cool et polie mais ce n’est pas le cas de tout le monde… Dommage.

Parcours du 10km RunInLyon

KM 7-10 : Un peu après la sortie du tunnel, j’aperçois le panneau marquant le 7ème kilomètre. Il m’en reste 3 à parcourir et je me sens bien. Je me dis que c’est le bon moment pour accélérer une dernière fois avant le sprint final. De plus, en arrivant vers le centre-ville, il y a encore plus de bénévoles et spectateurs derrière les barrières. Les encouragements se font entendre de la part d’inconnus. Le « Allez Mathilde » crié par le copain de ma sœur que je vois un peu avant d’arriver sur Bellecour, me booste encore plus. A ce moment-là, je tourne entre 4’ et 4’20 au kilomètre.

Je termine la course par un sprint final en grappillant les dernières places que je peux (c’est toujours ça de pris) et je franchis la ligne d’arrivée en 48’55’’ à ma montre (mon temps officiel est de 48’51’’). Je transpire, je sens que je suis aussi rose que mon T.shirt mais j’ai la sensation d’avoir de m’être donnée et de m’être fait PLAI-SIR.

Run In Lyon

Bilan Run In Lyon

Tout d’abord, je tiens à féliciter ma sœur qui termine sa première course officielle en 55’17, chapeau !

Pour ma part, après un arrêt total de la course à pied de près de 11 mois, un bébé et une reprise démarrée fin juillet, je ne suis pas mécontente de ma course ni de mon temps. Mon objectif est atteint, j’ai retrouvé des sensations et je suis ravie de constater que je ne n’ai pas tout perdu.

Vivement la suite du programme, disponible ici

A propos de l'auteur :

a écrit 3 articles sur le Blog.

2 Comments

  1. Claire says:

    Bravo pour ta course ! J’espère faire ma première course officielle avant le printemps prochain et ça me donne de la motivation de lire des comptes rendus comme le tien. Peut-être un peu trop d’ailleurs, car tu sembles ne pas avoir eu difficultés pour cette course.
    À bientôt,
    Claire

    1. Mathrayrunning says:

      Merci Claire ! Je suis ravie de lire que ce résumé te donne de la motivation à reprendre. Je t’avoue que je ne m’attendais pas du tout à ce que cette course se passe aussi bien. Je pense que pour la reprise et la première course il ne faut pas se mettre la pression. J’en parlerais certainement mais le fait de retrouver un niveau dépend aussi pas mal de l’évolution de notre bébé (faire ses nuits, etc…).
      Bonne journée,
      Mathilde

Leave a comment

Your email address will not be published.