Compostelle voie d’Arles – Montarnaud à Saint-Guilhem-le-Désert

Posted on

L’aventure de Compostelle, version 2017, commençait cette année à Montpellier, sur la voie d’Arles ! Et pour cette deuxième étape… aussi chaleureuse et pleine de surprises, nous partions cette fois ci pour un trajet de Montarnaud à Saint-Guilhem-le-Désert !

Comme sur chaque étape je t’invite à :

■ Revivre notre étape avec la première rubrique  » notre étape ». Qui te retracera notre petit périple jour par jour.

■ Toi aussi te lancer sur le chemin. Si tu souhaites réaliser cet étape c’est très simple. Tu n’as qu’à suivre notre parcours. Allez… laisse toi tenter!

Lundi 14 août |

De Montarnaud à Saint-Guilhem-le-Désert | 22km

Notre étape de Montarnaud à Saint-Guilhem-le-Désert:

■ Second jour. Jusqu’ici tout va bien. Petit déjeuner copieux, on va pas se priver surtout pas en randonnée! Une petite étape de 22km et la joie de savoir que nous arriverons à Saint-Guilhem-le-Désert le soir même nous donnent des ailes. Enfin, les crocs plutôt !

■ Car oui Saint-Guilhem-le-Désert avait été un véritable coup de cœur lors de notre première aventure sur la voie d’Arles. L’un des plus beaux villages de France, qui nous avais époustouflé il y a quelques années de ça et nous a même amené à vouloir repasser sur ce chemin pour pouvoir de nouveau l’admirer! Quand on aime on ne compte pas… les kilomètres.

■ Départ donc à la fraîche et sans gueule de bois cette fois-ci, un bon début donc. Pour quitter le village de Montarnaud et se taper dès le matin une jolie petite montée. Rien de dramatique je te rassure, vite laissée derrière nous au profit d’une route lisse et bitumée. Les kilomètres passent, je n’irais pas jusqu’à dire qu’ils défilent mais presque.

Compostelle GR653 voie d'Arles Montarnaud à Saint-Guilhem-le-Désert
■ Premier arrêt après Aniane que nous aurons traversé assez rapidement après avoir demandé de l’eau dans un bistrot. Oui il fait très soif. Et aussi très faim. La pause casse croûte près du canal est donc la bienvenue. Celui qui n’a jamais marché sous un cagnard pas possible avec le ventre qui gargouille ne saura jamais le bonheur de se poser à la fraîche pour se péter le bide.

■ La chaleur grimpe, le chemin aussi. Nous chipons quelques grappes de raisin en guise de dessert. Et continuons notre route à travers les vignes. Peu d’ombre, beaucoup de sueur. C’est le moment idéal pour se faire aborder par deux jeunes filles ( on dirait que j’ai 70ans en écrivant ça je sais). Qui s’avéraient …faire un reportage sur France 2. Sueur, touffes de cheveux, petit halo de crème solaire indice 50 sur la face. J’étais au top du top…accord parental plus que conseillé !
Les chances que nous soyons coupé au montage étant très fortes nous répondons tranquillement aux questions et continuons notre route.

Compostelle GR653 voie d'Arles Montarnaud à Saint-Guilhem-le-Désert
■ Route qui nous mène… au pont du Diable ! Rien que ça. Qui ne porte pas bien son nom puisque la vue est splendide. J’aurais bien été faire un plouf ou même un peu de kayak dans les gorges du diable. Lui qui m’a cramé les doigts de pieds ! Mais Saint-Guilhem-le-Désert n’est pas loin, nous pressons donc un peu le pas pour profiter de notre aprem à bon port.

Compostelle GR653 voie d'Arles Montarnaud à Saint-Guilhem-le-Désert
■ Et le port tant attendu se dresse rapidement devant nous, après avoir longé l’eau qui m’appelait décidément de plus en plus. Sous le cagnard de 31 degrés on a plus envie de faire un plongeon que de mettre un pied devant l’autre puis de recommencer.

Compostelle GR653 voie d'Arles Montarnaud à Saint-Guilhem-le-Désert
■ Que dire à part que pour la deuxième fois, Saint-Guilhem-le-Désert nous a émerveillé et que nous avons de suite retrouvé un regain d’énergie. Après une bonne douche bien sur. Pour arpenter ses rues et profiter de son ombre médiévale. ça fait du bien de marcher sans sac, tu ne peux pas savoir !

Compostelle GR653 voie d'Arles Montarnaud à Saint-Guilhem-le-Désert
■ Sèches comme des Bridou nous n’avons aucun mal à tomber de fatigue dans nos lits spartiates, rapidement bercées par les ronflements de nos compagnons de dortoir. Et oui le confort parisien est bien loin !

Si toi aussi tu veux tracer ton chemin et suivre nos pas sur l’étape Montarnaud à Saint-Guilhem-le-Désert  :

Départ de Montarnaud en traversant tout le village. Prendre un petit sentier qui grimpe sympathiquement et amène à la croix de Pélisse.
On retrouve alors la route, la D111 que l’on ne quitte pas pendant un petit kilomètre

Compostelle GR653 voie d'Arles Montarnaud à Saint-Guilhem-le-Désert
Attention à ne pas se laisser emporter par le bitume et la ligne droite. Ne pas rater le petit chemin à gauche qui quitte la D111 après quelques dizaines de minutes et entre dans la Boissière.

■ Possibilité de se restaurer et de trouver de l’eau. Sympathique village que nous avons traversé très rapidement profitant de notre fraîcheur. La route nous amène rapidement sur une ancienne voie ferrée puis sur un chemin très agréable longeant l’eau.

Compostelle GR653 voie d'Arles Montarnaud à Saint-Guilhem-le-Désert
■ Sortie de ce chemin quelques kilomètres plus tard pour traverser la D27 et prendre le chemin en face pour longer les vignes et travers cette fois ci la D27E2.

■ Arrivée à la chapelle des Pénitents, le chemin nous fait rapidement passer par quelques ruelles et sortir directement d’Aniane. Dommage le village semblait joli mais nous suivons sagement !

■ Attention, après quelques mètres suivant la sortie d’Aniane, bien suivre le balisage pour prendre à droite puis quitter la route à gauche pour aller directement sur un chemin à travers vignes.

■ On franchit une première fois le canal de Gignac pour emprunter un chemin agréable longeant oliverais … Le chemin de terre se continue et bifurque à gauche pour avoir en prime une jolie vue et franchir une deuxième fois le canal. Quelques mètres plus tard… jolie récompense, nous arrivons au pont du Diable!

Compostelle GR653 voie d'Arles Montarnaud à Saint-Guilhem-le-Désert
■ Au pont du Diable, observer tous ces vacanciers qui se trempouillent délicieusement les pieds en bas et choisir de … les rejoindre et s’accorder une pause ou… traverser le pont et suivre à droite la route en longeant l’Hérault. S’ensuit alors une partie peu sympathique, car non contents d’être nargué par les baigneurs lorsque l’on sue abondamment en plein cagnard, il faut aussi longer la D4 qui ne présente que peu de trottoirs et est en plus ( en pleine saison) hyper fréquentée. Bien serrer les fesses sur quelques mètres pour éviter de se faire accrocher !

Compostelle GR653 voie d'Arles Montarnaud à Saint-Guilhem-le-Désert
■ Le chemin se fait plus sympa et continue par un sentier aménagé cette fois ci à longer l’Hérault pour débarquer finalement à Saint-Guilhem-le-Désert… notre coup de coeur tant attendu !

■ Hébergement  : Abbaye de Gellone
2, Grd Chemin du Val de Gellone
34 150 St Guilhem-le-Désert
Tél. : 04 67 57 75 80, gite pour Pélerins.

Et voilà… si toi aussi tu souhaites te lancer sur le chemin de Montarnaud Saint-Guilhem-le-Désert, ya plus qu’à ! N’hésites pas si tu l’as déjà fait à me faire ton retour pour compléter ces informations !

Et pour tout préparer, rendez-vous sur le Topoguide :

A propos de l'auteur :

Chaudière sportive, à l’ascenseur émotionnel qui plafonne à chaque nouveau challenge ! J’espère te donner la patate si tu n’as pas envie de bouger, ou te faire au moins rire dans ton canapé !

a écrit 117 articles sur le Blog.

3 Comments

  1. monika says:

    Une étape de toute beauté. Tout est vite merveilleux quand on randonne : la pause, la grappe de raisin, l’eau fraîche, le sandwich ramolli au fond du sac… Et comment tu as oublié le burger maison sous l’immense lustre en bocal de conserve ? et la glace au lait de brebis ?!!!

  2. La voie d'Arles, ou via Tolosana, pour se rendre à Compostelle says:

    […] – Montpellier : 36 km étape 5 : Montpellier – Montarnaud : 23 km étape 5 : Montarnaud – Saint-Guilhem-le-Désert : 22 Km étape 6 : St-Guilhem-le-Désert – St-Jean-de-la-Blaquière : 24 km étape 7 : […]

  3. Compostelle voie d'Arles – Saint-Guilhem-le-Désert à Soumont says:

    […] ! Et pour cette troisième étape nous nous lancions dans une journée bien chargée de Saint-Guilhem-le-Désert à Soumont ! Le genre de journée où mettre un pied devant l’autre finit par être un peu […]

Leave a comment

Your email address will not be published.