Le circuit des 25 bosses de Fontainebleau, parfait pour le trail et la rando!

Posted on
circuit des 25 bosses de Fontainebleau never stop paris

Deux semaines après notre week-end trail tartiflette Never Stop Paris me voilà reparti pour de nouvelles aventures escarpées… sur le circuit des 25 bosses cette fois-ci avec la même bande de joyeux drilles. Oui j’utilise encore le mot drille. J’aurais pu aussi dire “lurons” histoire de réhabiliter un autre mot enterré de notre chère langue française.

Comme tout défi sportif qui se respecte, un réveil à 6h est de mise. [Petit aparté. Je ne sais pas quel insomniaque a décidé un jour que transpirer serait beaucoup plus marrant avant le lever du soleil mais va falloir qu’on cause lui et moi. Histoire de remettre au goût du jour les grass mats sportives.]

circuit des 25 bosses de Fontainebleau never stop paris

Le circuit des 25 bosses … un départ aux aurores !

6h du mat, c’est donc parti pour l’aventure du jour : le circuit des 25 bosses de Fontainebleau ! Moins exotique que l’ascension du mont Carlit, je te l’accorde, mais tout aussi sportif, c’est promis. Depuis le temps que j’en entends parler de ce fameux circuit, je trépigne. Non, en vrai je suis à deux doigts de me rendormir et mes cernes rayent le parquet. Je suis un être humain merde pas un #earlybirds.

Une bosse ? Comment ça une bosse ! C’est un roc ! … c’est un pic… c’est un cap !

Moi et ma capacité à tout dédramatiser. 16 kilomètres : faisable ! Un peu d’escalade : faisable! Avec un corps d’enfant et aucune force dans les bras : méga faisable. Il faut dire que le nom porte à confusion. L’ultra trail du Mont Blanc s’appelle bien ultra pas « petite balade montagnarde ». L’ironman est de toute évidence pour les mecs en acier, pas pour les apprentis coton-tige. Alors pourquoi n’a-t-on pas été un tout petit peu plus pointilleux sur le nom de ce circuit. Pourquoi ?

 Je propose donc de le renommer le Circuit des 25 putains de gros cailloux.

Ou le Trail de la Cheville qui tue.

Au choix, le vote est lancé.

Parce que moi quand on me dit « bosse » je pense plutôt une petit bossinette, un bébé cailloux, un petit truc sympa quoi. Je me vois soulever mon postérieur de mangeuse de chocolat à la force du petit doigt, agile telle l’antilope du 7e et me hisser fièrement avec une facilité déconcertante.

Que neni !

Le circuit des 25 bosses c’est pas pour les traileurs nés de la dernière pluie.

Montées, descentes. Ça ok c’est le postulat de base du trail on est d’accord.

Un terrain qui te maintient bien éveillé avec un rythme déstructuré : un changement constant d’appui au sol, des blocs, des racines, quelques frottis frottas contre certains rochers. Du sables sur le plat pour bien te crever et t’enliser.

Et en bonus une petite chasse au trésor « mais elle est où la marque là ? »

Chasse au trésor qui n’est pas sans me rappeler mes heures perdues sur le chemin de Compostelle à la recherche du marquage perdu.Le circuit est en effet balisé par un trait rouge peint sur les rochers, les arbres et tout élément bien caché que tu ne verras que quand tu te seras perdu 10 fois !

Dis comme ça, t’as mis tes chaussures au placard et tu ne mettras plus un ongle de pied à Fontainebleau !

circuit des 25 bosses de Fontainebleau never stop paris

Mais non rassure toi, le circuit des 25 bosses vaut bien entendu le coup! 

Même si tu en chies joyeusement, deux raisons qui vont te faire adorer les 25 bosses, ou au moins les 2 premières bosses :

Le cadre est très canon !

Je te le disais dans mon article précédent le trail c’est avant tout l’osmose avec la nature, se transformer en petit elfe des bois. Minute cœurcoeurnature. Les panoramas sont très beaux, avec une vue imprenable sur la forêt des Trois Pignons  et des étendues de sable blanc assez canon.

Le côté technique !

Oui c’est très dur et oui tu as le sentiment que peu importe où tu poses ton bien tu vas finir par le regretter…. mais en même temps c’est le terrain de jeu parfait, à 1 heure de Paris, pour te permettre de t’améliorer et vivre de vraies conditions de trail!

circuit des 25 bosses de Fontainebleau never stop paris

Mes quelques conseils de néophyte, si tu tiens à ta vie sur le circuit des 25 bosses :

Ne sous estime pas la difficulté.

Dit la fille qui a sous-estimé la difficulté ( oui mais faites ce que je dis pas ce que je fais). Quand on pense trail on se dit montagne et fort dénivelé. Et on a donc tendance à minimiser le parcours des 25 bosses qui offre tout de même son lot de galères!

Prends la réserve de flotte !

Pas le baril Volvic pas cher au fond du rayon mais remplis bien ton camelbag. Pas de points d’eau sur le parcours, à part quelques flaques jaunâtres.

Chaussures de trail ! ou de rando !

Avec une bonnes prises histoire d’éviter de finir les quatre pattes en l’air.

Un sac pas trop large.

Un cul pas trop large non plus. Certains passages sont hyper étroits. A te faire regretter le couscous de la veille . Et c’est une version polly pocket qui te le dit.

Évite la manucure la veille, et prends des gants ! Tu t’agrippes comme un chimpanzé sous exta sur certaines portions.

Reste concentré.

Prends ton téléphone portable. Très utile pour prendre des photos. Moins pour appeler ( sos pas de réseau).

circuit des 25 bosses de Fontainebleau never stop paris

Ne prévois pas d’activité sociale après.

Déjà parce que tu seras cramé. Mais aussi et surtout parce que tu vas forcément minimiser le temps (  » les mecs moi je vaux 2h easy, pas une tapette ») . Même si ce n’est « que » 16kms tu les sentiras bien passer crois moi !

– Ne prévois pas de  déménagement le lendemain. Ou un cours de violoncelle. A moins d’avoir le bras bien affûté.

Autre petite précision. Il est fortement recommandé, sous peine de mort, de suivre le balisage du sentier. Pour éviter l’érosion, notamment sur certaines portions du parcours où celle-ci est plus visible. Cela n’engage que toi mais avec les prouesses technologiques sache que la CIA nous observe. J’dis ça…

Pour te rendre au départ du circuit des 25 bosses :

Assez galère en transport, mieux vaut privilégier la tuture!
Le parking de la croix Saint-Jérôme est le plus pratique pour démarrer le parcours. Il y en a d’autres, aux alentours de Noisy-sur-Ecole comme le parking du cimetière de Noisy sur Ecole.

 La carte du circuit des 25 bosses :

Et toi, tu l’as déjà fait? as tu d’autres conseils?.

A propos de l'auteur :

Chaudière sportive, à l’ascenseur émotionnel qui plafonne à chaque nouveau challenge ! J’espère te donner la patate si tu n’as pas envie de bouger, ou te faire au moins rire dans ton canapé !

a écrit 117 articles sur le Blog.

0 Comments

  1. Sebeau says:

    Hello moi j’ai compris pourquoi c’était si dure. Il te manquait pacer 😉
    En tout cas tu m’auras fait rire sur ces quelques lignes.

  2. Monika says:

    Ah ah une petite tartine de rigolade pour commencer la journée ! C’est (presque) comme si je l’avais fait, sans le lever à 6h, sans le pied coincé au milieu de 2 p… de cailloux, sans le gosier tout sec. Bon sans l’odeur des pins et le murmure du vent aussi… Merci ma Chérie de nous faire partager tes (més)aventures !

  3. fintesslilise says:

    j’adore à travers de tes articles tu nous fait vivre tes aventures, l’impression d’être à tes côtés à en baver. cela me rappel mon prochain objectif que j’ai tendance à minimiser alors que tout le monde atour de moi qu’il est difficile, braiment l’impression de me reconnaître encore une foie dans ton article.
    change pas continue comme ça ma nenette c’est toujours un réel plaisir de te lire et de te suivre chaque jours dans toutes tes aventures. pleins de gros bisous

  4. Mum says:

    Et bien même en mode rando c’est coton ! J’ai halluciné à l’idée que « des gens » le faisait en mode trail !

Leave a comment

Your email address will not be published.