Camille, créatrice de Visit and Run, sauvage sportive aux milles facettes

Posted on

On en rencontre de belles personnes sur Instagram… moi je te le dis! Belle, passionnée et sportive, je pourrais m’arrêter là pour décrire Camille. Après tout c’est une Camille, elle frôle forcément la perfection. Pas besoin d’en faire des tonnes, de te faire un tiramisu de compliments. Ça coule de source ! Bien entendu ! Mais ce serait oublier toutes les initiatives, les engagements et les beaux projets dont notre créatrice de Visit and Run regorge.

Et oui. Non contentes de partager le même prénom, il faut croire que nous partageons aussi la même motivation à toute épreuve. Multipliant les idées comme les chronos Camille court en vert. Mais elle ne fait pas que remettre le port du legging Peter Pan à la mode.

Elle s’engage aussi cœur et assiette dans de belles actions pour un quotidien plus durable.

Si tu pensais ne serait-ce qu’une seconde que boycotter la barbaque au profit de salade et quinoa te transforme illico en navet…détrompe toi ! Camille pète la forme, additionnant projets, sports, passions…et tatouages ! Difficile à suivre, surtout quand elle enfourche son vélo, elle garde son smile à toute épreuve, son énergie communicative, et la niak qui lui permettra j’en suis sûre d’aller loin. Très loin !

Qu’elle court en vert. Tri en vert. Cycle en vert… notre grande rousse nationale n’en finira pas de nous étonner et de nous réserver de belles surprises. Je n’en dis pas plus…je te laisse découvrir pourquoi !

Camille court en vert, créatrice de Visit and Run

Prénom : Camille

Age : 25 ans

Particularité : Possède 7 tatouages et un chat sauvage.

Présente-toi en quelques mots :

On va essayer de faire court, parce que deux Camille réunies ça parle beaucoup !
Sous mon prénom commun se cache une fille un peu sauvage, très attachée à la nature, qui s’est mise en tête de partager sa passion pour le sport et les voyages en un seul format : Visit and Run. Ou comment voyager de façon sportive et durable. Mais (malheureusement), je n’enchaîne pas les voyages, donc j’ai adapté cette manière de penser à mon quotidien. C’est ce que je partage sur mon instagram.

Alors…par quoi va-t-on commencer avec toi Camille. Par le fait que tu cours en vert tiens ? Qu’est-ce que ça signifie pour toi « courir en vert » ?

Courir en vert, c’est un peu ce concept de courir durable. Parce qu’après tout, si tu cours pour rentrer ou aller au travail, ou pour découvrir une ville, ou pour (re)découvrir certains monuments ou parc, tu cours certes, mais surtout tu n’as aucun impact environnemental.

Utiliser ton corps comme moteur c’est pour moi la première démarche durable qu’on peut tous faire ! (le vélo et la marche, ça compte aussi ! ).

Tu as donc une démarche écologique, dans ta vie de sportive et au global dans ta vie personnelle. Cela se traduit par quelles habitudes au quotidien ?

Oui, je fais attention à mon empreinte carbone. J’ai plein de petites habitudes qui me sont devenues naturelles. Par exemple, pour faire mes courses j’ai tote bag et sacs à vrac pour éviter les emballages inutiles (même si on trie, moins il y a de déchets mieux c’est).

J’essaie même d’avoir des boîtes pour les produits à la coupe. Même constat côté cosmétiques : moins c’est mieux. Bio et cruelty free aussi ! J’essaie aussi d’acheter mes vêtements d’occasion ou chez des marques qui favorisent et valorisent le recyclage des vêtements (coucou H&M).

Enfin, pour mes déplacements c’est à pied, à vélo ou en train (et parfois les transports en communs, mais je suis pas fan de la proximité …).

Camille court en vert vélo

Et quels conseils donnerais-tu à des gens…comme moi par exemple ! Qui sont pris d’une envie de réduire leur impact et souhaiteraient s’investir un peu plus dans leur vie de tous les jours ?!

Je pense que la première chose à appliquer le plus facilement c’est sur les courses. Regarde quand tu reviens des courses et que tu veux les ranger, le nombre d’emballages auquel tu fais face : hallucinant ! Et ça passe par des choses simples : le vrac (maintenant ce n’est plus que dans les magasins bio, et surtout, surprise, c’est moins cher !), les gros pots de yaourts au lieu des individuels, les fruits et légumes sans emballages (promis, si tu colles l’étiquette sur la grappe de banane et non sur un sac, la caissière te grondera pas), etc.
Après tu peux refuser les sacs quand tu fais du shopping, toujours équipée de tes totes bags 😉

En ce qui concerne les vêtements, si tu n’es pas fan de l’achat d’occasion (moi j’adore mais certains n’aiment pas), essaie de faire de l’échange entre copines ou sœurs. Pour les cosmétiques, les bouteilles de shampoing d’un litre c’est la bonne idée. Si tu peux le prendre sans agents polluants/toxiques (SLS, silicone & co) c’est encore mieux. Idem, dans pour les autres produits : plus c’est simple, meilleur ce sera pour toi et la planète.

J’ai encore un milliard d’autres conseils, que ça soit sur l’entretien, plus de détails sur les cosmétiques etc. Je sais qu’on ne peut pas tout changer du jour au lendemain, on a nos habitudes bien ancrées.

Mais chaque petits gestes comptent, alors enfourche ton vélo !

Tu cours en vert…mais il n’y a pas si longtemps tu étais plutôt Visit and Run ! Il faut la suivre la Camille ! Une écolo, mais une voyageuse aussi. C’est quoi pour toi Visit and Run ?

Visit and Run c’est le nom de mon blog ! J’y présente principalement des parcours running à faire dans les villes pour visiter. Un peu comme un bus tour, mais avec tes baskets ! C’est simple, tu as le parcours, et les lieux à voir sur le trajet. Je te donne les anecdotes sympa, un peu d’histoire et rien de soporifique. J’ai même fait un parcours audio-guidé pour l’application Urbirun à Strasbourg !
Mais j’y parle aussi de mes voyages, plutôt sac à dos & tente / chez l’habitant que valise & hôtel. Le trek c’est mon dada pour la longue distance. Bien sur, dans mon sac, j’ai toujours ma paire de running !

Bref, Visit and Run c’est (par)courir le monde autrement, c’est le rêve de tous les sportifs en vacances !

Visit and Run Camille court en vert

Il paraît que tu as en plus de très beaux projets dans les backs. Un peu de teasing pour nous faire saliver ?

Il paraît oui ! Je te parlais de treks justement, et … je viens d’obtenir mon PVT Canada. Ce qui m’attend, c’est une traversée du Canada, le plus simplement. Je veux montrer qu’il est possible de voyager autrement, et aussi de vivre autrement. C’est encore en pleine préparation, mais mon sac et moi, on s’envole l’été prochain !

Mais avant ça, je vais faire visiter ma ville de cœur, Nice, en tant que guide touristique running.

Selon, le développement, je ferais peut-être d’autres villes aux alentours et surtout les villages de l’arrière pays !
J’ai encore un autre projet, mais il est à l’état de foetus … mais dans l’idée c’est utiliser mes baskets comme moyen de locomotion … suspens !

Tes plus beaux souvenirs de voyageuse, je sais que tu as notamment passé de très belles vacances en Croatie ?

C’est vraiment difficile de choisir un voyage plus qu’un autre. Mon amour pour le Canada d’abord : j’y ai vécu 4 mois il y un peu plus de 4 ans, et j’ai eu l’occasion de partir en Gaspésie et d’y faire du chien de traîneau, deux souvenirs impérissables.
Mon trek en Ecosse aussi, plusieurs jours de marche avec mon sac à dos et ma tente. J’y ai eu un énorme coup de cœur pour Edimbourg. J’ai été malade quasiment tous les jours de marche, je ne pouvais rien avaler … pourtant, quand j’ai posé mon sac au camping au bord du Loch Lomond pour crapahuter jusqu’en haut du Conic Hill, je me sentais réellement puissante. Un vrai sentiment de liberté.

Enfin la Croatie, mon dernier voyage, le plus riche en paysage je crois : du bleu de la mer, du bleu du ciel et du bleu aux yeux. Le plus magnifique reste les lacs de Plitvice, quoique trop touristique, mais j’ai aussi adoré le parc de Paklenica !

Visit and Run Camille court en vert

Et donc … tu aimes la randonnée ?!

J’adore même ! Surtout la randonnée itinérante, pour ces sensations de liberté encore une fois. Je peux te dire qu’avec mon nouveau déménagement dans les collines de Nice, je vais me régaler. J’aimerais refaire la vallée des Merveilles !

Visit and Run Camille court en vert

Alors récapitulons. Ecolo, voyageuse et veggie…mon dieu je ne sais pas si cette interview ne va pas se transformer en roman ^^ Peux-tu nous rappeler en quoi consiste ce régime alimentaire et pourquoi tu l’as adopté ?

C’est déjà un roman, non ? Et oui je suis végétarienne, depuis environ 3 ans. C’est-à-dire que je ne mange ni viande, ni poisson. C’est, pour moi, la suite logique de mon engagement écologique. En effet, la production de viande a un impact écologique monstre ! La plupart des terres agricoles sont cultivés pour nourrir ces animaux que l’on va tuer pour manger ; je vous laisse imaginer la consommation en eau … Sans parler des pesticides sur leur nourriture qui se retrouvent directement dans leurs chairs (le principe de la bioaccumulation) !

Puis le mode de production de la viande, bio ou non, m’est insupportable. Pas besoin d’en dire plus, vous avez de nombreuses vidéos qui circulent sur le web pour ça.
Pour le poisson, c’est pareil. Au début j’en mangeais de temps en temps (j’étais donc epsco-végétarienne). J’essayais que ça soit issu de la pêche durable et/ou de petits pêcheurs. Mais la pêche, en général, détruit les fonds marins avec les filets.

Je tiens quand même à préciser que je ne me veux pas moralisatrice, je me suis renseignée et je me suis faite mon avis. A chacun de faire son choix.

Visit and Run Camille court en vert

Nous allons y venir mais tu es aussi très sportive. Comment fais-tu pour conserver un bon apport de protéines et ne pas te retrouver en carence ? C’est souvent ce qui est reproché aux alimentations de ce type…

Le grand débat ! Selon certaines études, en mangeant équilibré à calories suffisantes, on retrouve tout ce dont on a besoin dans une alimentation végétarienne. Sinon il y a le soja (sans OGM et avec modération), la spiruline (pour les amateurs d’algues), les légumineuses, les noix (surtout celles du Brésil, miam), et les produits laitiers. Le quinoa paraît aussi être l’aliment phare du végétarien sportif.
Pour ma part, je mange simplement un peu de tout, et je n’ai observé aucunes carences. Il y aura toujours des personnes (médecins ou non) pour vous dire que vous allez manquer de quelque chose, que ce n’est pas normal, etc. Mais s’écouter reste la première chose à faire.

Et du coup une veggie écolo, ça mange quoi au quotidien ? ça s’organise comment ?

C’est assez simple, je descends à mon magasin bio, je prends le panier de fruits & légumes de saison, des féculents en vrac (surtout du riz semi complet), et parfois du soja (fumé à l’amande/sésame) ou des légumineuses (toujours en vrac). Très simplement, et vu la mini cuisine parisienne que j’avais, je me fais des poêlées de légumes, du quinoa ou du riz, et parfois j’agrémente de pousses germées ou de dés de soja que je fais revenir, et hop, le tout dans une boîte tupp’ en verre pour le lendemain midi, et dans un autre au frigo si j’ai cuisiné pour plusieurs repas.

Visit and Run Camille court en vert

Et pour finir, parlons sport tiens…Parle nous de tes sports de prédilection tu as l’air d’enchaîner crawl, vélo et course à pieds avec beaucoup d’aisance ? Et c’est quoi TON sport de prédilection où tu prends ton pied ?

Aisance, pas tellement ! J’en ch*e mais j’aime ça, faut le dire. J’aime le dépassement de soi. Au début, c’était la course à pied. C’est d’ailleurs mon sport de prédilection, je pourrais courir tous les jours. Mais j’ai un petit problème de décalage du bassin / raideur de la hanche, du coup il a fallu varier pour me renforcer et limiter l’impact : je me suis donc mise à la natation (et parfois au renfo, mais c’est pas ma tasse de thé).

Puis le vélo, ça a toujours était un moyen pour me déplacer. J’ai eu de très jolies bicyclettes, et un jour je me suis lancée avec un vélo de route. Depuis je prends mon pied presqu’autant qu’avec le running.

Visit and Run Camille court en vert

Comment t’es-tu mise au sport ?

Rien de très original, même si j’ai toujours fait du sport plus jeune (athlétisme avec le collège, VTT, boxe française). Je me suis remise à la course à pied parce qu’entre mes études et mon job étudiant je n’avais plus le temps de suivre des cours de boxe. Puis surtout parce que je voulais perdre du poids … et puis, de fil en aiguille, je n’ai plus pu me passer de cette pratique si libératrice !

C’est quoi ta tenue préférée, de fashion sportive?

Mon short vert ? Je sais pas si je suis une fashion sportive, parfois je suis plutôt digne du Carnaval de Rio.

Et ton plus beau souvenir sportif c’est quoi ?

Mon premier marathon, sans hésiter ! Je me suis donnée ce pari fou, et mon papa m’a suivi. C’est avec lui que je m’entraînais tous les samedis matins au collège, et il m’accompagnait à toutes mes compétitions d’athlétisme, en parent d’élève modèle. C’était donc une évidence qu’on la fasse ensemble. Et notre arrivée main dans la main, et dans les larmes, c’est mon plus beau souvenir.

Visit and Run Camille court en vert

Tu n’arrêtes pas quoi ? Comment fais-tu pour récupérer ? Tu te dopes à quoi, pas aux burgers déjà c’est sûr !

Ahah, détrompe-toi, il existe de très bons burgers végétariens ! J’essaie juste de dormir assez et de manger sainement. Pour la récup’, je n’ai pas d’astuces particulière si ce n’est un massage avec de l’huile essentielle de gaulthérie dans une crème pour le corps. Et encore, j’y pense que si ma hanche de mamie me fait mal !

En parlant dopage, c’est quoi ton doudou nutrition qui te fait carburer comme Speedy?

La pizza ! La pizza, c’est la vie. Sinon, des bananes. Avec ces deux aliments, je suis prête pour n’importe quelle épreuve.

Et ton slogan, ton leitmotiv, celui qui te fait avancer lorsque tu n’as plus de jambes ?

“Bouge ton cul Camille, tu as déjà vécu pire que ça !”

Visit and Run Camille court en vert

Ton mentor :

Mon papa, mon héro !

Ton meilleur supporter :

Encore mon papa je crois … Mais ma famille en règle générale !

Ton plus gros dossier sportif, une anecdote bien croustillante :

Je suis connue pour mes chutes à vélo … La plupart du temps, ce n’est pas de ma faute, mais une fois, la route était un peu mouillée, je n’allais pas très vite, mais mon vélo a glissé … j’aurais pu me rattraper, mais je sais pas, j’ai préféré m’étaler en étoile sur le dos au milieu de la route tout en douceur. C’est tellement plus drôle d’avoir le cul mouillé !

Pourquoi ressens-tu le besoin de partager ton quotidien sportif sur instagram ?

Je pense que c’est une bonne source de motivation, autant pour moi que pour les autres. Et ces retours de personne que j’ai motivé à mon insu, sont d’autant plus galvanisantes que j’ai envie de continuer ! Et puis, j’aime pouvoir faire entendre ma voix sur un sport plus écolo. Montrer à quel point ça peut être simple.

Et quels sont tes profils préférés sur instagram, tes sportifs préférés :

Tu es mon idole ! Ahah ! Tu fais des parties des premières personnes que je me suis mise à suivre en tout cas. J’adore suivre les aventures de toute ma communauté girly (dont toi) : Maud , Solène , Lorena.
Pour autant, j’ai aussi beaucoup d’admiration pour des personnes comme Romain Guérineau, et des blogueurs voyages et sport comme Isabelle .

Noël approche, des idées pour le père Noël ?

Une tenue de la marque Boïja (éco-conçue et made in France), ou des équipements Patagonia !

Un petit mot à rajouter avant de se quitter ?

(Par)courez le monde autrement !

Envie d’en savoir plus sur notre Camille? Retrouve la sur son blog visitandrun ou sur son compte instagram !

Visit and Run Camille court en vert

Et si tu veux faire partie de mes prochains coup de cœur, envoie moi un petit message !

A propos de l'auteur :

Chaudière sportive, à l’ascenseur émotionnel qui plafonne à chaque nouveau challenge ! J’espère te donner la patate si tu n’as pas envie de bouger, ou te faire au moins rire dans ton canapé !

a écrit 135 articles sur le Blog.

2 Comments

  1. Camille court en vert says:

    Merci Camille pour ce portrait ❤️ Le relire me motive encore plus dans mes projets !

  2. Mathrayrunning says:

    Tu as raison, une bien belle rencontre Insta ! <3

Leave a comment

Your email address will not be published.