Bilan 2017 | Trail, Rando & Autres sports

Posted on

L’année 2017. Par quoi commencer. Bon d’abord la bonne nouvelle… nous parlerons seulement de sport par ici. Parce qu’en plus si je commence à te détailler la courbe asymptote de mes déboires quotidiens on n’a pas fini. Déjà qu’il y a suffisamment à faire avec le sport… alors autant s’en contenter !

Parlons peu, parlons chiffres… l’année 2017 aura été plutôt bien remplie avec 4 trails, 10 courses sur route et 2 marches. Rajoute deux semaines sur Compostelle et on a le total ! Grosso modo à chaque mois son petit plaisir kilométrique, et même plusieurs petits plaisirs vu que j’aime bien faire tourner les guibolles.

Parlons peu, parlons global…. l’année 2017 est une année qui se finie bien. Comme un compte de fée. Elle couru heureuse et eu beaucoup de kilomètres. Bien et avec pas mal de fierté puisque je dois l’avouer, maintenant que j’ai quelques minutes à moi pour souffler et me retourner je suis plutôt fière de tout ces kilomètres et challenges parcourus. Et pourtant le premier challenge, et pas des moindres, du marathon de Paris aura été très douloureux physiquement et mentalement et aura un peu plombé le premier semestre… Pour mieux rebondir quelques semaines plus tard avec l’Oxfam Trailwalker, une expérience de malade !

Parlons peu, parlons passion… l’année 2017 c’est finalement la consécration du trail et de la randonnée. Les deux disciplines dans lesquelles je m’éclate un max. Il faut le dire je prends beaucoup plus mon pied sur un 40km de trail que sur un 10km de bitume. Mais, cela ne signe pas la fin des dossards sur route. Parce qu’il est bien entendu plus simple de faire un petit 10km des familles sur Paris que d’aller faire la mariole dans les montagnes, et parce que tous les petits copains prennent le départ et que j’aime bien partager ces moments avec eux…je n’abandonnerais pas totalement la route.

l’année 2017 c’est finalement la consécration du trail et de la randonnée.

Une année… sportive !

Quelques chiffres pour les matheux de première… l’année 2017 s’est avérée assez sportive. Les chiffres ne mentant pas !

  • plus de 5 900 kms parcourus soit environ 15km par jour. La marche et le running étant en pole position des sports kilométriques par excellence
    • dont plus de 1500 kms de course à pied
  • un pic de 600kms au moins d’Août… merci Compostelle
  • un pic de 200kms de course à pied en mars, merci la prépa marathon

Tu l’auras compris, en 2017 je n’ai pas chômé et mes petite jambes non plus  !

| TCHAO AUGUST. HELLO NEW RÉSOLUTION | ■ Sniffff it’s clearly the end of holidays 😿 Time is running so fast, above all when u are on a trek and spend your month walking… 621kms 👊 In the next episode? After one month and a half with no run it will be pretty difficult to prepare my next goal : 10km and 20km in October. But let’s try it. And try to go back to swim and cycle to 🙄 ■ Pfff. Il faut se faire une raison le mois d’Août est bel et bien terminé 😿 Un bilan du mois ? A part qu’il s’est finit beaucoup trop vite ? Un record de 621km en un mois 👊… à marcher bien entendu @fitbit_fr ! Il faut dire qu’avec presque 400km sur Compostelle et un périple au Portugal, mes jambonneaux n’ont pas pris de congés 😂 ■ Ma gourmandise non plus, j’ai accumulé un surplus de bagage estival et printanier. Grosso modo je fais de la merde depuis le marathon donc il va falloir se calmer🤗 Pas de quoi faire un fromage, encore moins un cabecou 😉 mais il va falloir s’attaquer un peu à tout ça pour retrouver une forme olympique et prendre le départ des prochaines courses un chouilla lesté. ■ Et sinon ? Niveau vélo et bien ça ne roule pas beaucoup. Du tout. Même pas sur un vélib😝 Acheté l’année dernière mon petit bambi fait plus office de penderie secondaire que de bolide du quartier😣 Et pourtant j’en avais rêvé…je nous laisse une dernière chance, en essayant cette fois ci de m’y mettre (sérieusement) et de reprendre la route. Et si notre binôme n’arrive pas à trouver le bon rythme, et bien on verra bien. A vrai dire, j’admire énormément les triathlètes qui font 15 sports à la semaine, le running ça se cale assez facilement par contre le vélo j’ai énormément de mal à trouver le temps ! ■ Et puis ….retour à la salle de sport 👊 ■ Retrouve toutes mes résolutions sur le BLOG et bon week-end 😘 ▪ ▪

Une publication partagée par Cam_dewoods (@cam_dewoods) le

Un rapide état des lieux de ces dossards écoulés :

4 dossards de trail.  » Seulement ». Les 4 premiers mois étant consacré à ma prépa marathon j’ai du coup fait une croix sur le trail. Erreur. Frustrée, je n’avais qu’une seule envie…retourner au D+ et à la nature!

    • La SaintExpress le gros objectif de l’hiver. Celui à qui je dois ma fierté des derniers jours, je pensais tellement ne pas y arriver que cela aura été une belle révélation !
    • Le Trail des Passerelles un paysage magnifique, un D+ éprouvant, une expérience superbe… le Trail des Passerelles me laisse un super souvenir et je le referais avec plaisir !

Trail des Passerelles

10 dossards de courses sur route. 

  • Corrida du Pouliguen : fêter les 30 ans de son pote en courant…c’est original
  • Cross du Figaro courir pour la bonne cause et retrouver un peu de boue. Check !
  • 10km Paris Centre Très loin de mon RP mais tout de même contente d’avoir réussi ce 10km compte tenu de ma prépa et de ma reprise difficile.
  • 20 km de Paris Première expérience de lièvre réussie. J’ai adoré amené mon amie jusqu’à la ligne d’arrivée et suis contente de recommencer l’expérience sur le Fitbit Semi de Paris dès 2018.

20km de Paris 2017

  • La Parisienne la course féminine sympathique, l’occasion parfaite de faire quelques kilomètres entre copines
  • Le 10km l’Equipe chaleur, chaleur… on était parti pour un dossard blabla et on l’a plutôt bien assuré
  • Le Marathon de Paris alalalala le Marathon. Gros échec après une prépa pourtant militaire et bien rodée.

  • Run My City une course superbe avec un parcours qui change, le bitume c’est moins chiant quand je passe par l’Opéra ^^
  • Fitbit Semi de Paris le déluge. une des courses les plus difficiles de l’année tant les conditions étaient hardcore. J’ai cru que mes doigts ne dégonfleraient jamais!
  • Odlo Crystal Run petit 10km hivernal pour le plaisir et accompagner les copains !

Et 2 dossards de marche !

  • Oxfam Trailwalker le gros challenge du début d’année bis. Je ne savais pas à quoi m’attendre. Je le sais maintenant ! Quand on part sur 100km de marche pour la 1ère fois on ne sait pas trop à quelle sauce on va être mangé…et même si elle pique un peu, je n’ai qu’une seule envie…y regoûter !
  • Le trail Millevaches Monédières une petit marche à la cool avec la maman, pour profiter un peu de ma Corrèze natale.

Une pratique sportive qui a un chouilla évoluée sur ces 12 derniers mois…

Le trail, un peu, beaucoup, passionnément

Mais surtout à la folie. Car oui il faut bien une petite dose de folie pour aimer trottiner en long, en large, en montées et en descentes. Et en redemander.
L’année 2017 aura donc été marquée par deux grands objectifs trails autour des 40 kilomètres : le Trail des Passerelles en juillet et la SaintExpress en décembre. Et avec un peu de recul je suis juste aux anges de les avoir validé. Mais bien plus que des dossards c’est surtout ma pratique qui a beaucoup évoluée. Et l’envie d’aller beaucoup plus loin dans le trail. Mon premier « vrai » trail étant la 6D Lacs, en juillet 2016 j’ai encore beaucoup, beaucoup de choses à apprendre ! Et l’année 2017 m’aura confirmé que l’apprentissage ne fait que commencer…

La marche, en ville ou en randonnée une véritable passion affirmée

Marcher chez moi fait partie de mon hygiène de vie. J’aime me balader, aller au boulot à pieds… j’enquille assez facilement les kilomètres parce que je ne vois pas la marche comme une contrainte. Comme l’obligation de faire « 10 000 pas par jour » et pas un de plus, mais comme un véritable plaisir qui me permet de m’aérer l’esprit. Du coup quand on aime, on ne compte pas et je comptabilise facilement 15 à 20 kms de marche par jour.

La randonnée, ça fait longtemps que j’en fais par ci, par là. Première expérience sur Compostelle en 2013, deuxième en 2016 et deux semaines en 2017. L’envie de grimper et de borner où que j’aille. Le besoin de plus en plus pressant de m’évader dans la nature… Bref la randonnée ce n’est pas le sport le plus facile à assumer. Parce que tout le monde pense que c’est un sport de vieux ^^. Mais je m’en fous, j’aime ça et ..la randonnée me le rend bien !

Une prépa marathon militaire, soldée par un échec cuisant ! Bitume, bitume…

Je sais, je sais. Je l’ai finis ce marathon, diront les afficionados du verre totalement plein. Avec 50 minutes dans la face répondrons les négatifs de la première heure. Outre un chrono définitivement au dessus de mes attentes, bien au dessus de mes attentes… c’est surtout l’absence totale de plaisir sur ce Marathon de Paris 2017 qui aura été difficile à digérer !

Les autres sports ?!

Vélo + Natation = Time out

L’année 2017 a été riche en calories brûlées et en sessions sportives ! Néanmoins je n’ai pas réussi à tenir mes engagements et à me mettre sérieusement à la natation ou au vélo. Ce n’est pas faute d’essayer… Cela a plus créé en moi la frustration de me sentir « pas capable ». Pas capable de tout gérer, d’aller à la piscine à 6h30 alors que d’autres y arrivent. Trop la flemme de descendre mon vélo de mes 7 étages…bref même si le sport reste un plaisir j’aime me fixer des objectifs et j’étais un peu déçue de ne pas pouvoir arriver à mes fins. A voir si en 2018 je continue à m’entêter pour pouvoir développer ces pratiques…

Renforcement = A améliorer

Grâce à Bodytec15 qui m’aura fait gagner de bonnes heures de renforcement, et à mes cours de cardio training… j’ai quand même pu rattraper le coup et ne pas complètement faire du gras. Mais le renforcement c’est un peu comme le stretching, le truc que je cale après tout le reste. Et forcément les journées et les semaines passant vite je ne suis pas toujours aussi régulière que prévu ! Du coup soyons honnêtes mes abdos se sont fait la malle il y a bien longtemps et je sais pertinemment qu’un peu plus de régularité ne me ferait pas de mal… Objectif 2018 renforcement? à méditer !

Et mon objectif bien-être pour l’année 2017 ?

Je m’étais donné comme objectif principal de LÂCHER PRISE. Mot d’ordre : Le surentraînement c’est tabou, la récupération en viendra bien à bout!
Well… c’est loupé ! j’ai commencé à travailler sur moi. Fait plusieurs tentatives de zénitude afin de retrouver la paix intérieure. Mais pas de miracles à l’horizon soyons honnêtes ! Le Christophe Colomb de la récupération a encore beaucoup de chemin à faire avant d’arriver sur la terre promise de la méditation.
Car oui. Après un an. Il est toujours plus facile de me motiver à aller faire 5 heures de trail dans le froid polaire de Lyon que de faire une séance de 30mn d’étirements. Je veux bien tenir une planche plus de temps que je ne peux me concentrer lors d’une séance de méditation …

Le Christophe Colomb de la récupération a encore beaucoup de chemin à faire avant d’arriver sur la terre promise de la méditation.

Le juste équilibre entre bien s’entraîner et trop s’entraîner est très difficile à trouver. En tout cas pour moi. L’enthousiasme et l’envie de participer à cet événement. Mais aussi à celui-ci. Et la session inratable du groupe bidule. Si possible à pétaouchnok et très tôt dimanche matin.

Tu l’auras compris, pour une agitée du bocal qui aime bien tout tester et participer à un peu tout savoir doser et prioriser est plutôt dur. Surtout à l’heure où il y a autant de tentations sportives que de saveurs de Danette.

RECUPERATION = PEU MIEUX FAIRE

Constat. Après avoir lu 150 articles sur “pourquoi le fait de ne pas dormir 7h par nuit te rend insupportable “. Après avoir mis un rappel à 22h45 quotidien pour m’ordonner d’aller dormir (ce qui fait énormément rire mon entourage. Surtout quand il vibre à l’heure du plat de résistance). L’année 2017 n’aura toujours pas été placé sous le signe de Morphée. Une vie à cent à l’heure, des retours tardifs chez moi, des distractions sans fin et l’envie d’avancer sur le blog. Le repos est passé à côté et le manque de sommeil et de récupération s’est fait sentir.

Le repos est passé à côté et le manque de sommeil et de récupération s’est fait sentir.

SOUPLESSE = NO COMMENT

L’objectif de ce début d’année était assez optimiste : devenir plus souple qu’une pâte à kougloff. Hum. Et 12 mois plus tard ? J’ai toujours la souplesse d’un mikado. C’est désespérant. J’étais loin du grand écart équilatéral au lycée. Mon prof d’EPS m ayant très rapidement diagnostiqué comme cas sans espoir et sans élasticité. Ajoute une petite décennie de running à ce don de la nature et ça te donne. Moi. En chair et en bois.
Heureusement j’ai fait la connaissance de Bromance Paname et je place tous mes espoirs sur mon assiduité future aux cours de yoga pour essayer de contrer la fatalité, de braver la physique quantique et les prédictions divines de tous les diplômés d’état du sport !

J’ai toujours la souplesse d’un mikado

MEDITATION = 0

J’ai toujours ce sentiment latent de vivre à 100 à l’heure mais de ne pas profiter de l’instant présent. De toujours penser à après, être dans le futur et la planification sans jamais réellement SAVOURER. L’objectif 2017 était clair : me reconnecter avec moi et le cours de mes pensées.
Zéro pointé. Je n’ai pas pris le temps… TRY AGAIN l’année pro !

 

Tu l’auras compris, l’année 2017 aura été plutôt pas mal point de vue sportif…mais peu beaucoup mieux faire au niveau du bien-être  !

Et toi ? ton bilan 2017?

A propos de l'auteur :

Chaudière sportive, à l’ascenseur émotionnel qui plafonne à chaque nouveau challenge ! J’espère te donner la patate si tu n’as pas envie de bouger, ou te faire au moins rire dans ton canapé !

a écrit 187 articles sur le Blog.

13 Comments

  1. Lauréline says:

    Trop contente d’avoir partagé avec toi une course <3 et hâte de te revoir copine 😘

    1. Cam Dewoods says:

      Rooo moi aussi c’était chouette !et contente de t’avoir rencontré trop court 😀 bonne année ma poulette !

  2. Lilou says:

    Bravo ma Cam! Quelle année de fou! Tu es impressionnante! Une machine! Une guerrière!
    Je te souhaite autant de réussite pour 2018! J’espère juste ne pas te décevoir sur le semi!
    Des bisous et une tres belle année sportive à venir!

  3. Foutrak says:

    Encore un article trop bien écrit j’adore ! Ton bilan est encore plus fatigant que le mien en fait !!

    1. Cam Dewoods says:

      Plus fatiguant??? je ne pense pas !j’ai du faire une sieste après tes bilans story tellement j’étais crevée ^^ merci poulette et encore très bonne année !

  4. Astrid (Rhapsody in Green) says:

    C’est du bilan de compét ! C’est une année de foufou que tu nous as fait !
    Je te rejoins sur plusieurs points, notamment sur le marathon-de-paris-de-la-mort-au-secours, sur le zéro pointé côté récup/étirements, sur la souplesse du mikado (mais je parie que je suis bien pire que toi), et sur la passion rando/trail 🙂

    Que 2018 t’apporte tout ce que tu souhaites ! Bises !

    1. Cam Dewoods says:

      Avec tous ces points communs il va falloir qu’on se rencontre rapidement ! rien que pour te prouver que je suis bien plus mikado que toi ^^ Merci beaucoup et très bonne année à toi , qu’elle soit pleine de jolies rando et de trails de folie !

      1. Astrid (Rhapsody in Green) says:

        Challenge accepted ! Une bonne raison pour moi de refaire un saut à Paris !
        Ma raideur quasi-pathologique et moi, on se prépare 😉

        1. Cam Dewoods says:

          Youhouuuu trop hâte !!!!

  5. Alinette_runnette says:

    Cette année j’aimerai arrêter de commencer mes commentaires par « j’ai ri mais j’ai ri »… ou par « mais oui tellement ». Sauf que si je continue à traîner sur ton blog c’est mal barré! De mon côté 2017 était l’année du trail, à la folie, passionnément, avec presqu’un dossard par mois, des distances qui s’allongent, qui s’allongent, jusqu’aux 57,7 du Sparnatrail pour mes 30 ans!
    Mais du coup 2018 sera l’année du bitume, parce que j’en ai eu énormément envie sur la fin de la prépa. Marathon de Paris j’arriiiiive!
    Si j’anticipe un peu, 2019 devrait être enfin l’année mixte, l’équilibre, entre les paysages et les émotions des longues distances trailesques, mais assaisonnée de fractionnés, de sas de départ, de vitesse et de RP en bitume.

    D’ici là, 2018 devrait aussi être l’année où je me met à la marche. J’adore ça mais n’ose jamais partir solo (contrairement à la course, va chercher à comprendre).
    Quant à la souplesse, la méditation et la natation, ça doit faire 3 bonnes années que je me les traine alors celles-là, je vais tenter la stratégie « c’est quand tu arrêtes de chercher que tu trouves » … 😉

  6. YOGA | FOCUS SUR LE YOGA POUR LES COUREURS – Cam Dewoods says:

    […] te souviens de mon bilan de l’année 2017 ? Celui où je te disais que j’étais un peu passé à côté de mon objectif (beaucoup) trop […]

  7. FOOD | MON COACHING NUTRITION x FEELACTIV says:

    […] que j’y réfléchis encore. Et oui ça se prépare une belle année et même si je suis fière de mon année achevée j’avais aussi envie de régler quelques petits soucis rencontrés en 2017. Parmi ceux-ci… […]

  8. Événement | MEETING DE PARIS 2018 au stade Charléty says:

    […] Meeting de Paris…c’était un grand moment de l’année 2017 ! Une vraie découverte pour moi…de cet évènement assez dingue, qui réunit les plus grands au […]

Leave a comment

Your email address will not be published.