Un 10km Paris Centre 2017…schizophrénique !

Posted on

Autant être claire dès le début… le 10km Paris Centre c’est un peu ma course nostalgique. Mon premier 10km ever c’était en effet le…10km Paris Centre… en 2011 ! Et oui, ça fait un bon bout de temps maintenant que j’ai dit adieu aux grasse mat et que j’accroche fébrilement mon dossard dominical entre deux stations de métro.

Comme chaque année je n’avais donc pas envie de le rater et de voir tous les copains s’amuser sans moi. Sachant pertinemment que j’allais en chier et que le 10km bitume était certainement la pire distance pour moi vu ma préparation actuelle. Mais je voulais être de la fête !

C’est là toute la contradiction du runner, avant tu es content de faire partie de l’engouement pré course. Pendant tu te demandes vraiment ce que tu fous là. Après tu es ravi de la crèche d’exhiber ton trophée de guerre et ta photo suintante. En gros courir c’est bien, mais quand ça s’arrête.

Tout ça pour dire que le 10km Paris Centre ça n’était pas l’idée du siècle, mais chacun sait maintenant que mes idées sont souvent suicidaires et peu censées ! C’est ce qui fait tout mon charme. De tous mes 10km c’est néanmoins celui qui m’aura le plus demandé de mental … un mental qui s’est avéré complètement schizo !

 

À force de bouffer des bornes mes neurones commencent à se splitter il faut croire ^^ Pendant que mes petits guerriers luttent pour la motivation envers et contre tout, la brigade de la démotivation joue de plus en plus des coudes ! Au point que je débarquais la bouche pâteuse, l’oreiller tatoué et le petit déjeuner à peine digéré pour continuer vaillamment ma lutte intérieur sur 10km. La schizophrénie en course tu connais…?

Mon CR du 10km paris centre Shizo puissance 10

Un réveil…d’une douceur lapidaire !

…oulalala j’ai bien dormis
…ça fait du bien dis donc !!

 …8h30, presque une grasse mat
…good job
…mais attends
…je loupe un truc là



…oh putain
…viiiite
…allez enfile tout
…sinon je me recouche, c’est bien aussi
…dis pas de conneries
… je prétexte une indigestion, ça marche non?
…allez…gogogogo
(j’avais fait bien pire que ne pas entendre le réveil. J’avais tout bonnement oublié de l’activer la veille…mon inconscient flemmard a frappé fort à la déloyale)

10km Paris Centre racepack

Un trajet fractionné

…oooh putain le métro dans 2mn
…gogogogogogo


…ouf je l’ai

…on est bien là
…tiens Concorde
…Concorde?
…mon arrrrrêt pousssssez vous
…ouf

 ( un peu plus et je me retrouvais à l’autre bout de la 8…)

Un 10km Paris Centre sous de très mauvais auspices

… il faut vraiment que j’arrête de dire oui à tout

… non mais vraiment
… j’étais bien dans mon lit là
… enfin maintenant tu es là, tu es là ça ne sert plus à rien de chouiner
… je peux toujours rentrer discretos
… non
… allez

 … non
… je n’ai pas mangé ma tartine de comté dans la 1 pour aller me recoucher
… pas faux
… dire qu’avant je me pelais le cul pour rentrer en boîte en robe et ne pas payer mon vestiaire et là je me pèle le cul pour aller courir et ne pas me taper les consignes
… pourquoi je finis toujours pas me geler les miches
… va encore falloir investir dans Actifed
… faîtes du sport qu’il disait
… les gens ont l’air content

… c’est fou ça

Une allure conflictuelle

… mes mollets sont nécrosés ça va se faire en petit footing
… 5’30? ok Caro ça me va !
… par contre pas sûre de les tenir hein … pars sans moi si je suis un boulet
Il est encore temps de rentrer sous ma couette
… là c’est un peu tard
… il n’est jamais trop tard
… flemme

… motivation
… non grosse flemme

…allez go

… euh Caro. On est en 5’10 ça va pas du tout là
… on ralentit
… on ne ralentit pas du tout là
… panique pas ça a l’air de passer pour l’instant
… Je ne tiendrais jamais je n’arrive même pas à tenir du 5’30 en footing
… Mais vas-y fonce pense à l’arrivée
… Je vais exploser.

 

… arrivée > médaille > manger. Fais appel au pouvoir de projection ça marche
… Mais qu’est-ce que je fais »😨😲
… L’œil du tigre bouge bouge bouge »👊
Non mais toi et ton œil du tigre arrête un peu. Il va crever le tigre tu vas voir
…ok si j’arrive à tenir 2km je peux encore tenir un peu.

« Une meuf fière, une meuf forte qui peut être très méchante quand elle a la haine et qui n’accepte pas qu’on lui marche sur les pieds !!



… arrivée > médaille >manger.
…5km. Ok la moitié. Si je saute tant pis je finirais en 6’. On s’en tape du chrono
…si tu t’en tapes du chrono pourquoi tu continues?
…bin je ne sais pas ça roule ça roule
…oui enfin jusqu’à quand
Non mais je ne tiendrais pas à 5’05 là qu’est-ce que je faiiiis 💀
… arrivée > médaille > manger.
…Caroooo t’es où
… aaah tu es là
… ne m’abandonne pas

« Une meuf fière, une meuf forte qui peut être très méchante quand elle a la haine et qui n’accepte pas qu’on lui marche sur les pieds !!

Une remise en question existentielle : Mais qu’est-ce que je fous là bon dieu

… je n’aime vraiment pas les 10 km
… pourquoi tu t’es inscrite alors

 … parce que j’aime bien courir et retrouver tout le monde
… alors arrête de te plaindre
mais je n’aime pas le bitume
… arrête de te plaindre
… arrivée > médaille > manger.

« Une meuf fière, une meuf forte qui peut être très méchante quand elle a la haine et qui n’accepte pas qu’on lui marche sur les pieds !!

… putain une montée
… tu vois c’est un peu comme un trail, t’as même du D+
… mouais
… mon dieu on va doubler les meneurs d’allure -55mn


on ne peut pas doubler des meneurs d’allure Caro c’est pêché !

… elle s’en bat le coquillage
… j’ai peur
… ok je double
… j’ai l’air maligne si ils me redoublent
… raison de plus pour garder le rythme
toi et ta fierté à deux balles
… j’en ai marre
… plus que 2 km
… arrivée > médaille > manger
… ça fait 10mn
… c’est court
… c’est long

… mais non c’est rien dans une vie arrête
… oui bin rien ça passe très lentement là tout de suite

Un 10km Paris Centre qui a failli se finir en combat de boxe

… le mec vient de me faire une queue de boisson
espèce de pauvre macho à deux balles
… faut accepter de se faire doubler par un hobbit gros naz

 … vas-y j’accélère tu vas voir
et bim prends ça dans ton chrono !!!!! Mange ma poussière
… oula tout doux, tout doux 4’50 c’est suicidaire

Mais l’avantage d’un 10km, c’est qu’on en voit “vite” le bout quand même

…c’est long 1km
…même pas en rêve j’accélère
un petit sub 52 quand même?
…mouais
…ok j’accélère
…enfin
…mais enfin
…elle est là
c’est quoi ce bouchonnnnnn???
…non mais je me suis pas coltinée 51’ de course pour ne pas finir

… poussez vous j’arrive!

 Et le 10km Paris Centre en bref ?

Comme je te le disais, le 10km Paris Centre c’est un peu mon passage obligé. Néanmoins j’ai été particulièrement déçue par l’édition de cette année.

Les points positifs du 10km Paris Centre 2017 :

– le parcours qui pour le coup tient bien sa promesse de 10km dans le centre de Paris

– la médaille. il n’y a pas à dire Nike sait faire de jolies médailles qui ira joliment dormir dans ma boîte à médaille

– la coupe et le technique du T-shirt

10km Paris Centre

Les points négatifs du 10km Paris Centre 2017 :

– Hum parlons peu parlons bien. Le bouchon de l’arrivée c’est du…jamais vu ! après 10km devoir jouer des coudes (avec mon 1m59) pour passer sous l’arche et me retrouver agglutiner dans une foule digne d’une grève de la 13. À ne pas pouvoir avancer et se retrouver coincer entre deux humanoïdes dégoulinants. C’est juste cauchemardesque !

– le design du T-shirt. j’espère que le designer était parti en vacances. Sinon j’aurais pu le faire à sa place

– l’ambiance sur le parcours et à l’échauffement. Si on peut parler d’ambiance.

10km Paris Centre Paris puissance dix

Et toi? Ton 10km Paris Centre 2017 ?

A propos de l'auteur :

Chaudière sportive, à l’ascenseur émotionnel qui plafonne à chaque nouveau challenge ! J’espère te donner la patate si tu n’as pas envie de bouger, ou te faire au moins rire dans ton canapé !

a écrit 135 articles sur le Blog.

6 Comments

  1. lilise.run says:

    allez viens faire un petit trail de 29 KM dans un magnifique petit village de bretagne, la au moins tu es sur de pas tomber sur des bouchons à l’arrivée =)
    bravo ma nenette pour ce super chrono =)

  2. Fredo la méduse. says:

    Encore un superbe article Cam !! Bravo j’adore ton côté second degré ! La bizzz

  3. Fanny says:

    Je ne sais pas si c’est le soleil mais j’étais trop en mode happy. J’ai à peine râlé, grosse dinguerie ! Même pas entraînée, m’en fou je fais péter le chrono, je vomirai mes tripes à l’arrivée (on n’en parle pas de l’arrivée… Vaut mieux pas !)
    Même le crétin qui m’a fait une queue de poisson à 100m de l’arrivée m’a presque pas énervée. En fait si, j’ai eu envie de lui balancer ma pompe à la gueule mais j’en avais besoin pour finir ma course.

  4. Lilly says:

    ahahahah on déteste tous les 10k mais on continue à les faire. Quel intérêt sachant qu’on souffre du début jusqu’à la fin ? No idea. Mais je continuerais à en faire quand même muahah

  5. Bérangère says:

    Trop fort 😂😂😂
    On dirait moi quand je cours, ça me rassure, merci! 😉

  6. Novembre, du trail, de la frontale et un peu plus de zen ! – Cam Dewoods says:

    […] distance que je ne pensais pas tenir il y a quelques semaines à mon retour de Compostelle 😥 Un 10km en 51mn, allure que je ne pensais absolument pas tenir non plus vu mon entraînement […]

Leave a comment

Your email address will not be published.